Les fans des Beatles célèbrent les 50 ans de la pochette d'Abbey Road devant les studios mythiques

Le tribute band \"Fab Gear\" traverse le mythique passage piéton Abbey Road le 8 août 2019, à l\'occasion du 50ème anniversaire du cliché. 
Le tribute band "Fab Gear" traverse le mythique passage piéton Abbey Road le 8 août 2019, à l'occasion du 50ème anniversaire du cliché.  (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

A l'occasion du 50e anniversaire de la photographie mythique qui illustre l'album Abbey Road, les fans se sont rassemblés devant les studios londoniens. 

Des fans des Beatles se sont rassemblés jeudi près des studios d'enregistrement londoniens d'Abbey Road pour marquer le 50e anniversaire de la photo du groupe illustrant son dernier album studio, Abbey Road, devenue l'une des pochettes les plus célèbres de l'histoire de la musique. Un fan déguisé en Paul McCartney en a même profité pour demander sa petite-amie en mariage sur le plus célèbre passage piéton du monde. 

Un fan des Beatles demande sa petite amie en mariage sur le mythique passage piéton d\'Abbey Road à Londres, à l\'occasion du 50ème anniversaire du célèbre cliché, choisi pour illustrer le dernier album studio du groupe anglais. 
Un fan des Beatles demande sa petite amie en mariage sur le mythique passage piéton d'Abbey Road à Londres, à l'occasion du 50ème anniversaire du célèbre cliché, choisi pour illustrer le dernier album studio du groupe anglais.  (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)

La photo des légendaires "Fab Four" montre les quatre membres du groupe traverser un passage piéton devant les studios Abbey Road. John Lennon ouvre la marche, vêtu de blanc, suivi de Ringo Starr, Paul McCartney pieds nus et George Harrison.

L'idée avait germé initialement dans l'esprit de McCartney, qui avait d'abord esquissé des petits bonshommes simplistes sur un passage piéton.

Une séance photo d'une dizaine de minutes

Le cliché a été pris vers 11H35 le 8 août 1969 par le photographe écossais Iain Macmillan. Cette heure de la journée avait été choisie pour éviter les fans, qui savaient que le groupe arrivait généralement au studio en milieu d'après-midi pour enregistrer.

Perché sur un escabeau dans la rue, où la circulation avait été stoppée par un policier, Macmillan a pris six clichés, dont seul le cinquième a été utilisé : celui où les quatre Beatles marchent à l'unisson. La séance de photo n'a duré qu'une dizaine de minutes.

Le timbre commémoratif créé par le British Royal Mail en 2007 pour saluer la contribution des Beatles dans la culture populaire. 
Le timbre commémoratif créé par le British Royal Mail en 2007 pour saluer la contribution des Beatles dans la culture populaire.  (ROYAL/SIPA)

L'enregistrement de l'album s'est achevé douze jours plus tard, le 20 août. Il est sorti le 26 septembre 1969, six jours après que John Lennon avait informé ses partenaires qu'il quittait le groupe.

C'est le dernier album studio des Beatles, bien qu'il précède la sortie de Let It Be, enregistré avant, et il a été réalisé dans une atmosphère plus joyeuse. Sur cet album mythique, c'est John Lennon qui ouvre le bal avec Come Together. On y trouve ensuite les magnifiques Something et Here Comes The Sun, composés par George Harrison, ou encore Octopus's Garden, écrit par Ringo Starr. 

Une pochette à l'origine de théories du complot

La face B de l'album se conclut avec un fameux medley de compositions qui s'enchaînent. Ce n'est en réalité pas la fin de l'opus; puisque les quatre garçons dans le vent ont caché un dernier morceau (26 secondes, le plus court de leur discographie) intitulé Her Majesty. Ce sont les premiers à insérer ce qu'on appelle une "chanson cachée" (hidden song en anglais), dans un album. 

Fait inhabituel, le nom des Beatles ne figure pas en couverture. La pochette a aussi alimenté une théorie du complot prétendant que Paul McCartney était en fait décédé ("Paul is Dead") et qu'il était remplacé par un sosie.

La preuve, selon les tenants de cette théorie ? Il tient une cigarette dans sa main droite alors qu'il est gaucher. Ils voyaient aussi des messages cachés dans le fait qu'il marche pieds nus et d'un autre pas que les autres membres du groupe.

Un passage piéton classé aux monuments historiques

Les studios Abbey Road se trouvent dans le quartier cossu et résidentiel de St. John's Wood, dans le Nord-ouest de Londres. Ils ont été créés en 1931 dans une grande maison du XIXe siècle. Ils étaient initialement consacrés à l'enregistrement de musique classique avant de s'ouvrir au jazz et au rock.

Le studios londonniens d\'Abbey Road, où les Beatles ont enregistré bon nombre de leurs compositions. 
Le studios londonniens d'Abbey Road, où les Beatles ont enregistré bon nombre de leurs compositions.  (ALBERTO PEZZALI / NURPHOTO)

Le lieu attire depuis des fans des Beatles du monde entier, qui souvent reproduisent la célèbre photo sur le passage piétons. Ce dernier est également filmé en temps réel par une caméra dont les images sur internet, c'est la Abbey Road Cam. Le passage piétons est classé aux monuments historiques anglais depuis 2010.

Pas moins de 190 des quelque 210 chansons des Beatles y ont été enregistrées, et la maison londonienne de Paul McCartney se trouve à un jet de pierre. Geoff Emerick, qui fut ingérieur du son des Beatles de 1962 à 1969, raconte son expérience aux côtés du groupe, et plonge le lecteur en immersion dans les coulisses de la conception des albums, dans un ouvrage pasionnant de bout en bout intitulé En studio avec les Beatles (Éditions Le Mot et le reste, 2014). 

Et pour les amateurs de basse, un internaute s'est amusé à effacer tous les instruments de l'album sauf... la basse. Le résultat est assez surprenant. 

Vous êtes à nouveau en ligne