Sting : "Je dois surprendre les gens"

Après avoir donné plusieurs concerts en duo avec Paul Simon et Peter Gabriel, Sting sort un nouvel album sous son seul nom
Après avoir donné plusieurs concerts en duo avec Paul Simon et Peter Gabriel, Sting sort un nouvel album sous son seul nom (WONG/VARIETY/SHUTTERSTO/SIPA / REX)

Sting a sorti en octobre dernier un nouvel album, son 12e en solo, "57th & 9th", résurgence du Sting rockeur d'avant. Bien loin de ses derniers projets, l'ancien chanteur du groupe The Police, qui a rouvert le Bataclan le 12 novembre dernier, signe un disque percutant, et c'est une bonne nouvelle.

À 65 ans, Sting a depuis longtemps gagné le droit de faire ce qu'il veut, quitte à changer brutalement de direction. Après deux albums concepts, entre symphonique et ode aux chantiers navals de sa ville de naissance Newcastle, le chanteur regoûte au rock, simple et percutant. Ce 12e album solo porte en lui l'énergie de New York, où il habite, et le nom de ce carrefour croisé chaque matin en allant au studio, 57th & 9th.

Quand vous êtes sous les projecteurs, que la musique est forte, que tout le monde vous regarde, vous pouvez vous prendre pour un dieu, vous vous sentez immortel, magique, mais c’est une illusion, bien sûr que nous sommes tous mortelsSting

Point de charité, de message caché, Sting a écrit ce qui lui venait en tête, avec une idée : surprendre. Une très belle nouvelle, car à force de s'éloigner de ses débuts, Sting avait fini par nous faire oublier l'essentiel : il fait bien partie des grands noms du rock. Et c'est avec cet héritage, cette sensibilité, qu'il s'est imposé aux directeurs du Bataclan pour une date symbolique, le 12 novembre dernier. L'Anglais a rouvert le Bataclan, une étape indispensable pour le retour du rock dans cette salle mythique.

Sting : "La surprise, c'est mon intention"
--'--
--'--

Sting, 57th & 9th (A&M Records). Album disponible.