VIDEO. En visite en Australie, Brian May, guitariste de Queen, joue pour un koala rescapé du feu

Brian May en concert à Central Park, à New York, le 28 septembre 2019
Brian May en concert à Central Park, à New York, le 28 septembre 2019 (NOAM GALAI / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

De passage dans le Queensland, État du nord-est de l'Australie, le rocker anglais a visité une clinique vétérinaire qui héberge plusieurs koalas sauvés des terribles incendies qui ont frappé la région entre septembre 2019 le début de l'année 2020.

De passage en Nouvelle-Zélande et en Australie pour des concerts, le guitariste Brian May tenait à visiter un centre de soins pour animaux secourus durant les incendies. Il s'est rendu à l'hôpital pour animaux de la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) de Brisbane. Il a posté vendredi des photos des moments passés auprès des koalas, sur son site web, sa page Facebook et sur au moins deux posts sur Instagram. Dans une vidéo relayée sur Instagram et YouTube, l'ancien guitariste de Queen joue de son instrument - non amplifié - pour un koala perché sur son bras gauche. L'animal a l'air d'apprécier l'attention de son visiteur...

Vidéo : BrianMayCom (14 février 2020)
Brian May s'est engagé personnellement à soutenir la RSPCA. Sur son profil Instagram, il affiche un lien pour faire des dons à l'institution australienne d'aide aux animaux. Outre sa vidéo, il a posté d'autres souvenirs attendrissants de sa visite au centre de Brisbane.

Voir cette publication sur Instagram

A quick resumé of a visit I was determined to make today in beautiful Queensland. Amazing. More later. Bri

Une publication partagée par Brian Harold May (@brianmayforreal) le

Entre septembre 2019 et le début de l'année 2020, des incendies incontrôlables ont ravagé des millions d'hectares de forêt en Australie, causant la mort d'innombrables animaux. En janvier, le chiffre de plus d'un milliard d'animaux tués a été avancé par un chercheur de l'université de Sydney, avant d'être remis en question par la suite. Des images de koalas - une espèce déjà menacée - brûlés, gémissant de douleur, assoiffés, secourus par des pompiers, des vétérinaires ou des particuliers ont fait le tour du monde.

Vous êtes à nouveau en ligne