La garde à vue de Pete Doherty, interpellé en possession de cocaïne, a été prolongée

Le chanteur Pete Doherty, le 10 novembre 2017.
Le chanteur Pete Doherty, le 10 novembre 2017. (DAFYDD OWEN / MAXPPP)

La star britannique avait été interpellée dans le quartier de Pigalle dans la nuit de jeudi à vendredi et mis en garde à vue pour acquisition de produits stupéfiants.

La garde à vue du rockeur britannique Pete Doherty a été prolongée de 24 heures, a appris franceinfo samedi 9 novembre auprès du parquet de Paris. Le chanteur avait été interpellé alcoolisé dans le quartier de Pigalle dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu'il était en train d'acheter un gramme de cocaïne, et placé en garde à vue pour acquisition de produits stupéfiants, avait indiqué la parquet de Paris à franceinfo, confirmant une information du Point. Le vendeur a également été interpellé et placé en garde à vue.

Placé en cellule de dégrisement 

Il a fallu attendre que le chanteur soit totalement dégrisé pour l'entendre lors de sa garde à vue. Ce qui justifierait la prolongation de cette dernière au commissariat du 3e arrondissement jusqu'à dimanche, 3 heures. "Mon client suit une cure de désintoxication depuis un mois, rappelle son avocat Arash Derambarsh, joint par franceinfo. "Par ailleurs, il a des problèmes avec la consommation de drogue depuis vingt-cinq ans. On lui a proposé, il a dit oui et il a replongé", poursuit l'avocat qui dénonce une interpellation disproportionnée. Pete Doherty doit encore être entendu samedi à la mi-journée dans le cadre de sa garde à vue.

Le Britannique a longtemps habité en France et se produit régulièrement à Paris, où il avait notamment donné deux concerts au Bataclan en novembre 2016, quelques jours après sa réouverture.

Vous êtes à nouveau en ligne