Dix ans après sa mort, un concert d'Alain Bashung au cinéma dans 150 salles

Alain Bashung durant la Tournée des Grands Espaces (2003-2004).
Alain Bashung durant la Tournée des Grands Espaces (2003-2004). (Pathé Live)

Dix ans jour pour jour après sa disparition, Alain Bashung est à l'honneur jeudi 14 mars pour une séance unique au cinéma. Un concert de sa tournée des Grands Espaces est diffusé à 20h30 dans 150 salles de France, de Belgique et de Suisse. Ce concert est présenté en version restaurée et remixée en son Dolby Atmos (disponible dans les salles équipées) pour une expérience sonore plus immersive.

Au lendemain de la sortie de l'album "L'Imprudence" en 2002, déjà considéré à ce moment-là par beaucoup comme son chef-d'oeuvre et qu'il définissait lui-même comme un disque "tragique et sensuel", Alain Bashung revient sur scène après huit ans d'absence.

Avec la Tournée des Grands Espaces devenue culte, il va sillonner les routes de France durant deux ans, de 2003 à 2004. Entouré de sept musiciens et de son épouse Chloé Mons au chant, Alain Bashung au micro, à l'harmonica et à la guitare, se produit sur une scène particulière, au centre d'un plan incliné métallique, tandis que les musiciens se tiennent de part et d'autre de la scène.
Le concert diffusé jeudi 14 mars à 20h30 dans les salles de cinéma a été filmé au Bataclan à Paris par la réalisatrice Dominique Gonzalez-Foerster. Au menu, une trentaine de chansons sur un peu plus de deux heures, extraites pour la plupart de "Osez Joséphine", "Fantaisie militaire" et "L'imprudence" dans de nouveaux arrangements magnétiques, dont les titres "La Nuit Je Mens", "Madame Rêve", "Osez Joséphine", "Je me dore", "Faites monter", "Fantaisie Militaire", "Le Dimanche à Tchernobyl" et "Cantique des cantiques" avec Chloé Mons. 

Réservations sur Pathé Live ou directement dans les cinémas
Tarif conseillé : 14 euros
Durée : 127 minutes
Vous êtes à nouveau en ligne