Accusé de harcèlement, le rockeur américain Ryan Adams annule une tournée

Ryan Adams sur scène à Inglewood, en Californie (16 janvier 2019)
Ryan Adams sur scène à Inglewood, en Californie (16 janvier 2019) (Kevin Winter / Getty Images / AFP)

La tournée au Royaume-Uni et en Irlande du rockeur américain Ryan Adams (à ne pas confondre avec le chanteur canadien Bryan Adams) a été annulée, a annoncé vendredi le vendeur de tickets Ticketmaster. Une mesure prise à la suite d'accusations de comportements sexuels inappropriés.

Le chanteur-compositeur Ryan Adams est accusé par plusieurs femmes d'avoir exercé des violences psychologiques sur elles et d'avoir abusé de sa position dans le but d'avoir des relations sexuelles avec elles.

Les dix concerts de sa tournée ont été annulés. "Le remboursement des tickets par les points de vente autorisés sera traité d'ici lundi fin de journée", a précisé Ticketmaster Irlande. La tournée devait démarrer le 30 mars et se conclure le 11 avril, avec des étapes au Royal Albert Hall de Londres, à Newcastle, Manchester, Glasgow ou encore Dublin.

Suspicions de comportement manipulateur

Mi-février, une enquête du New York Times a mis en avant un comportement manipulateur, citant notamment le témoignage de son ex-femme, la musicienne et actrice Mandy Moore.

Le quotidien - qui s'est appuyé pour cet article sur le témoignage de sept femmes, d'une dizaine d'associés et de ses communications en ligne - a raconté les échanges de Ryan Adams sur la toile avec une apprentie bassiste de 14 ans, des messages autour de la musique qui se sont ensuite transformés en envoi d'images suggestives. Selon le New York Times, l'artiste, plusieurs fois nommé aux Grammy Awards, a continué cette correspondance à caractère sexuel pendant des mois tout en émettant des doutes sur l'âge de la jeune fille.

Le rockeur de 44 ans, aux influences country, est aussi accusé d'avoir fait miroiter des opportunités de carrière à des femmes artistes tout en ayant des relations sexuelles avec elles. Lorsque ses avances étaient repoussées, il se serait livré à des pressions psychologiques et verbales et les aurait harcelées par texto ou sur les réseaux sociaux.

Il s'excuse tout en niant ces accusations

Ryan Adams, qui a accédé à la célébrité dans les années 2000 grâce à son album "Heartbreaker", s'est excusé mais a nié ces accusations. "À ceux que j'ai pu blesser, bien qu'involontairement, je m'excuse sincèrement et sans réserves", a écrit l'artiste sur Twitter.

"Mais ce qui est dépeint dans cet article est incroyablement inexact", poursuit l'artiste sur un autre tweet, alors que la banière et l'image de profil de son compte sont un fond noir. Ce vendredi soir, Ryan Adams a fait passer son compte de public à privé : ses tweets ne sont plus accessibles.
 
Vous êtes à nouveau en ligne