PNL s'offre une folle parade dans la capitale pour la sortie de son 3e album

Le bus de PNL dans les rues de Paris vendredi soir.
Le bus de PNL dans les rues de Paris vendredi soir. (Simon Guillemin / Hans Lucas)

Le duo de rappeurs PNL s'est offert vendredi soir une virée dans les rues de Paname à bord d'un bus à impériale à ses couleurs pour fêter la sortie de son nouvel album, "Deux frères". Acclamés sur le parcours par des centaines de jeunes, Ademo et N.O.S. ont réussi à faire chanter en choeur leurs dernières chansons par des fans en liesse aux abords de l'Arc de Triomphe.

Ce n'est pas parce qu'ils ont souvent le moral en berne, y compris sur leur troisième album plutôt dépressif "Deux Frères", que les deux rappeurs de Corbeil-Essonne ne savent pas faire la fête. Vendredi soir sur les Champs Elysées, la procession autour de leur bus ressemblait à une reconstitution du retour des Bleus auréolés de la Coupe du Monde (plutôt 1998 que 2018).


Il y avait effectivement de quoi fêter ça : Ademo et N.O.S. n'ont pas arrêté d'enquiller les records depuis la sortie du clip de "Au DD" le 22 mars. Vendredi 5 avril, le jour de la sortie de leur nouvel album, ils ont été le groupe le plus streamé en 24h sur Spotify monde, avec 19 millions de streams.


Plus tôt dans la soirée, alors que la rumeur d'un concert improvisé du groupe à la Tour Eiffel enflait, les responsables du monument, où PNL a tourné son dernier clip spectaculaire "Au DD",  s'étaient fendus d'un tweet indiquant qu'il n'en était rien.


Après avoir longé les quais, leur bus a remonté "la plus belle avenue du monde". Progressant lentement parmi la foule, de plus en plus dense, il s'est arrêté un long moment sous l'Arc de Triomphe pour ce qui ressemblait à un concert improvisé


https://twitter.com/anthonyghnassia/status/1114233970911318017
Comme le dit Ademo sur "Au DD" : "J'me balade dans les beaux quartiers avec le seum qui fait peur aux riches"...
https://twitter.com/anthonyghnassia/status/1114240547739381760


Bien sûr, on peut parler de "coup" marketing, puisque les PNL ont réussi une nouvelle fois à créer l'évènement et à faire parler d'eux. De ce point de vue, ils ne sont jamais à court d'idées dans cette surenchère sans fin qui consiste à asseoir leur légende. Plus aucun média ne peut désormais ignorer leur existence.

Mais quelque chose nous dit que vendredi soir, N.O.S. et Ademo avaient aussi écouté leur coeur et leur "esprit de gosse". Qu'ils étaient heureux d'offrir cette virée à leurs proches, à cette famille élargie de plusieurs dizaines d'âmes (que la miff, que la miff), et de faire une surprise à leur fidèle public. Comme ils le rappellent dans les paroles de leur album : "J'ai envie d'amour mais ça s'achète pas/ Quand j'en donne c'est gratuit".

Vous êtes à nouveau en ligne