"Notre système judiciaire est indépendant" : des responsables suédois répondent aux accusations de Trump sur l'affaire A$AP Rocky

Le rappeur américain A$AP Rocky sur scène lors du festival Coachella en 2016. 
Le rappeur américain A$AP Rocky sur scène lors du festival Coachella en 2016.  (FRAZER HARRISON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Donald Trump a accusé la Suède de se désintéresser du sort des Noirs américains.

Les propos peu diplomatiques du président américain n'ont pas tardé à faire réagir. Donald Trump avait lui-même répondu à l'annonce du renvoi devant un tribunal du rappeur new-yorkais A$AP Rocky, soupçonné d'agression à Stockholm. Dans un style peu orthodoxe, il a publié deux tweets accompagnés du hashtag #FreeRocky, utilisé sur internet par la communauté hip-hop et les fans du rappeur. "Très déçu par le Premier ministre suédois Stefan Löfven, qui n'a pas pu agir. La Suède a laissé tomber notre communauté noire américaine. J'ai regardé les vidéos d'A$AP Rocky, il était suivi et harcelé par des fauteurs de troubles", a-t-il écrit en référence aux vidéos de l'agression survenue le 30 juin à Stockholm.

Rendez sa liberté à A$AP Rocky. Nous faisons tellement pour la Suède mais il ne semble pas que ce soit réciproqueDonald TrumpTwitter

"L'ingérence politique est interdite"

Plusieurs personnalités politiques du royaume scandinave se sont émues de ces déclarations. "Donc, que faites-vous pour nous Monsieur le président ?" a interrogé sur Twitter l'eurodéputé Fredrick Federley. "J'ai rarement l'occasion de défendre Stefan Löfven mais cette attaque de Trump n'est pas raisonnable. En Suède, notre système judiciaire est indépendant du gouvernement", a de son côté réagi le député de droite Jan Ericson. L'ancien Premier ministre conservateur Carl Bildt a souligné l'indépendance du pouvoir judiciaire du pays: "L'ingérence politique dans le processus (judiciaire) est absolument interdit!", a-t-il tweeté, reprenant l'argumentaire opposé par le gouvernement de Stefan Löfven depuis plusieurs semaines aux critiques américaines.

"En Suède, les citoyens sont égaux devant la loi. La Maison Blanche en a été informée. Maintenant, le processus judiciaire va suivre son cours", a déclaré Natali Sial, porte-parole du gouvernement.


A$AP Rocky, 30 ans, de son vrai nom Rakim Mayers, a été placé en garde à vue le 3 juillet à l'issue d'un concert, en compagnie de trois autres personnes, après une bagarre, le 30 juin, dans les rues de la capitale suédoise. Sur une vidéo amateur d'abord diffusée par TMZ, l'artiste, en visite à Stockholm dans le cadre de sa tournée européenne, met au sol un jeune homme puis lui assène des coups. Dans d'autres vidéos postées sur le compte Instagram du rappeur, A$AP Rocky demande à plusieurs reprises à deux jeunes hommes de cesser de le suivre.

Vous êtes à nouveau en ligne