Musique : comment le groupe Chagrin d'amour a créé une chanson culte

France 3

"Chacun fait (c'qui lui plaît)", titre chanté par Grégory Ken et Valli, est un tube des années 1980. Des États-Unis à la France, cette chanson devenue culte a une longue histoire.

Novembre 1981, un ovni musical déferle sur les ondes. Les paroles, sombres, ressemblent au scénario d'un polar et surtout elles ne sont pas chantées, mais scandées, les prémisses du rap. Près de 40 ans après, la chanteuse américaine Valli n'en est toujours pas revenue et évoque une "histoire de dingue" et sa "fierté". Tout a commencé trois ans plus tôt à New York, où elle rencontre Philippe Bourgoin, qui a écrit une chanson avec un copain, mais qui n'arrive pas à la faire aboutir. À l'époque, les stars du rock comme Blondie commencent à lorgner vers le rap, mais c'est un titre des Clash qui va servir de modèle.

3 millions de 45 tours vendus

Le morceau est enfin prêt à être enregistré et au départ, Grégory Ken doit être le seul interprète, mais Valli, invitée au studio pour donner son avis, va devenir chanteuse. Portée par l'explosion des radios libres, le carton sera immédiat avec 3 millions de 45 tours vendus, mais l'album ne connaîtra le même succès malgré un son innovant. "On a fait un tube, mais on s'en fout, quel tube", explique Valli. Un titre indémodable, presque visionnaire, le premier rap de la chanson française.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne