Le pionnier du rap français Lionel D. vient de mourir à Londres, son ami Dee Nasty lance un appel poignant pour faire rapatrier son corps

Lionel D., pionnier du rap français.
Lionel D., pionnier du rap français. (DR)

Pionnier du hip-hop français, l'animateur radio et rappeur Lionel D. est mort cette semaine à Londres dans le dénuement et l'anonymat. Son ami DJ Dee Nasty demande aux autorités d'organiser le rapatriement de son corps pour que cette légende repose en paix en France.

Il a été aux avant-postes du rap français dès les années 80 et a sorti l'un des tout premiers maxis de rap en français : le pionnier du rap Lionel D. est mort dans la nuit de mardi à mercredi 26 février à Londres. Lionel Eguienta (de son vrai nom) était âgé de 58 ans.

Co-animateur de l'émission de radio Deenastyle sur Nova

Dès le milieu des années 80, Lionel D. co-anime avec Dee Nasty, autre pionnier révéré, des émissions de radio, et en particulier Deenastyle sur Radio Nova. Le premier anime, le second mixe aux platines. Ensemble, ils vont contribuer à lancer toute la première salve de rappeurs français devenus des poids lourds du genre comme Suprême NTM, Assassin, MC Solaar et le Ministère A.M.E.R.

Car l'émission, écoutée religieusement par beaucoup de jeunes, est une vitrine palpitante pour cette nouvelle culture hip-hop : elle présente à la fois les nouveautés du rap américain tout en organisant des sessions de freestyle où se presse toute la scène rap parisienne de l'époque.

NTM et Assassin en session de freestyle à l'émission Deenastyle sur Nova.


Repéré par le label Squatt, Lionel D. sort parallèlement les maxis Y'a pas de problème et Pour toi mon frère le beur, suivis du tout premier album d'un artiste de rap français en 1990, Y'a pas de problème, entièrement produit par son "frère" Dee Nasty. Ce sera son seul album.



Peut-être un peu en avance sur le mouvement hip-hop naissant et sur son époque, cet album de rap français positif et encore balbutiant ne fait du bruit qu'auprès d'une audience restreinte. Il faudra attendre NTM, IAM et MC Solaar pour voir le genre décoller en France.

Les années suivantes, Lionel D. disparaît progressivement des radars. En 2016, une rumeur le dit mort. Il devra démentir dans une interview.

L'appel poignant de Dee Nasty

La mort de Lionel D., survenue dans la nuit du 25 février, a été confirmée cette fois par son complice Dee Nasty dans un long post poignant sur Facebook (ci-dessous) publié mercredi soir.

Selon son ami, il est mort à Londres, où il vivait depuis vingt ans, d'un infarctus foudroyant alors qu'il s'était présenté aux urgences du Princess Royal University Hospital pour des douleurs violentes à l'estomac. "Il venait juste de faire les démarches auprès du Consulat de France pour obtenir un passeport dans le but de revenir en France" pour y refaire sa vie, précise le DJ.

Visiblement bouleversé, Dee Nasty lance un appel aux autorités pour que le corps de Lionel Eguienta soit rapatrié en France afin "qu'il repose en paix et que sa légende lui survive". En effet, "n'ayant plus de famille, il est considéré là-bas comme un vulgaire clandestin et pourrait être incinéré dans les jours qui viennent et ses cendres jetées avec celles des précaires anonymes."

Hommages sur les réseaux sociaux

Les hommages à cette légende pleuvent sur les réseaux sociaux depuis quelques heures, de IAM à Rockin'Squatt d'Assassin, de Kery James à Rocca ou Abd Al Malik, et de David Dufresne à Olivier Cachin.

Voir cette publication sur Instagram

Pionnier au grand cœur Merci RIP #LionelD

Une publication partagée par RCKNSQT (@realrockinsquat) le

Voir cette publication sur Instagram

R.I.P LIONEL D Un des fondateurs du mouvement du Hip Hop en France et du Rap Français est parti , sans Lionel D beaucoup d entre nous ne viveraient pas du rap...j ai commencé a rapper en Français parce que j écoutais ses freestyles le dimanche soir sur Radio Nova dans son emission avec Dee Nasty...beaucoup de respect et d admiration pour ce grand Mc de l époque: R.I.P Lionel D

Une publication partagée par ROCCA (@roccaeloriginal) le

Vous êtes à nouveau en ligne