Festival Marsatac 2019 : de Alpha Wann à S Pri Noir, quatre artistes hip-hop à ne pas manquer

L\'artiste britannique IAMDDB sur scène au Field Day Festival à Londres, le 1er juin 2018
L'artiste britannique IAMDDB sur scène au Field Day Festival à Londres, le 1er juin 2018 (DAFYDD OWEN / MAXPPP)

Alpha Wann, IAMDDB, SCH et S Pri Noir sont nos coups de coeur de l'édition 2019 du festival Marsatac qui se tient à Marseille du 14 au 16 juin. On vous dit pourquoi.

Le festival marseillais se déroule du 14 au 16 juin au Parc Chanot et à la Plage du Petit Roucas. La programmation promet une panoplie d'artistes issus du hip-hop et de la musique électronique. Parmi eux, Franceinfo Culture a sélectionné quatre noms du rap à retrouver sur les scènes de cette 21e édition de Marsatac.

Alpha Wann

Découvert au sein des collectifs 1995 et l'Entourage, aux côtés de Nekfeu, le rappeur sud-parisien crée en 2013 son label Don Dada Records avec le beatmaker de 1995 Hologram Lo'. En septembre dernier, il présente son premier album Une Main Lave l'Autre qui, bien que faisant l'objet de peu de promotion, est remarquablement bien accueilli par la critique. 

S'il a mis autant de temps avant de passer le cap de l'album, c'est qu'Alpha Wann, 29 ans, est un perfectionniste. Pour lui, c'est la technique avant tout. Influencé principalement par le rap New Yorkais des années 90, il fait preuve d'une exigence rare envers ses textes, multipliant rimes internes et punchlines fulgurantes. Pris de quelques crises d'ego-trip, il se targue dans son titre Cascade d'être "le dernier rappeur qui rappe". Une remarque pas si éloignée de la réalité tant la plume et les placements sont travaillés. Marsatac est l'occasion rêvée d'apprécier en live la précision spectaculaire de l'artiste...

Où et Quand ?  Alpha Wann joue au Club Phocéen vendredi 14 juin de 23h à 00h.

IAMDDB

D'une mère anglaise et portugaise et d'un père jazzman angolais, Diana Debrito grandit à Manchester. En 2016, après un séjour en Angola à accompagner son père dans des concerts de Jazz, la jeune femme alors âgée de 19 ans décide de se lancer dans la musique et adopte le pseudonyme IAMDDB (acronyme signifiant : I am Diana Debrito). Elle sort deux EPs et trois mixtapes : la dernière, intitulée Swervvvvv.5, est parue en février dernier.

Naviguant entre diverses influences R&B, soul ou encore trap, la jeune Mancunéenne se veut anticonformiste. Elle décrit sa musique comme de l'urban jazz, voire de la néo-soul mais s'est faite remarquer avec la sortie de l'énorme banger trap Shade en 2017 où elle revendique une attitude rebelle de "bad bitch". Au sein d'une scène hip-hop encore trop masculine, IAMDDB puissante, créative et fraîche saura vous faire danser !

Où et quand ? IAMDDB joue au Club Phocéen samedi 15 juin de 23h30 à 00h15.

SCH

Caractérisé par sa voix grave et des instrumentaux mêlant trap et cloud rap mélancolique, le rappeur marseillais Julien Schwarzer alias SCH, joue à Marsatac sur du velours, à domicile. Âgé aujourd'hui de 26 ans, il a sorti en septembre dernier son troisième album JVLIVS, certifié disque de platine en France. Dans ses chansons qui peuvent être qualifiées de rap hardcore, il aborde les thèmes de la rue, du crime, de la richesse et de la mort...

SCH commence le rap à l'âge de 15 ans en postant ses sons sur Skyblog sous le pseudonyme Schneider. En 2016, il sort son premier album Anarchie. Le rappeur se démarque par l'univers très visuel de ses clips tels que Gomorra et Otto, tous deux comptabilisant plus de 30 millions de vues sur Youtube. Il y arbore une esthétique "bling" : tatouages, chaînes et marques de luxe, s'inscrivant dans un style de "gangsta rap" à la marseillaise. Nul doute que le public phocéen sera au rendez-vous.

Où et quand ? SCH est sur la scène du Grand Palais vendredi 14 juin de 21h45 à 22h45.

S Pri Noir

De son vrai nom Malick Mendosa, le rappeur d'origine sénégalaise a été champion de France de football américain avant de se lancer dans le rap à l'âge de 17 ans. Il monte son propre label Nouvelle École avec des rappeurs de son quartier du 20e arrondissement de Paris. Après avoir enregistré trois EP et un album collaboratif avec Still Fresh entre 2012 et 2015, il ralentit le rythme pour travailler sur son premier album : Masque Blanc sorti en mai 2018, aujourd'hui disque d'or.

Éclectique, il a collaboré avec différents crews, allant de l'Entourage de Nekfeu à  Sexion d'Assaut avec un featuring de Black M sur le morceau Skyfall. Alternant entre des textes sombres et des morceaux plus upbeat à tendance commerciale, S Pri Noir joue souvent sur la dualité clair / obscur, tant dans l'esthétique de ses clips que dans ses paroles. Il y évoque la précarité de la jeunesse et dénonce les politiciens démagos et le racisme systémique. Alignant rimes riches et références senties sur des instrus puissantes, impossible de s'empêcher d'opiner du chef !

Où et quand ? S. Pri Noir joue au Club Phocéen samedi 15 juin de 21h15 à 22h

Vous êtes à nouveau en ligne