Après le carton de son single "Ça me gêne", le rappeur marseillais Kemmler est l'invité de Youssoupha à l'Olympia

Kemmler
Kemmler (R. Gasc / France 3 Provence-Alpes)

Son nouveau single, "Ça me gêne", a déjà dépassé le million de vues sur les plateformes de streaming. Youssoupha l'attend pour sa première partie à l'Olympia.

Le rappeur Kemmler se fait une place de plus en plus importante sur la scène marseillaise. Un an et demi après avoir sorti un premier album, Rose, le fan de l'Olympique de Marseille revient avec un nouveau single Ça me gêne avant de faire la première partie de Youssoupha à l'Olympia le 31 janvier 2020.

M. Frey / R. Gasc / France 3 Provence-Alpes

Kemmler peut être fier, son dernier single Ça me gêne a déjà été écouté plus d'un million de fois sur les plateformes de streaming. Cette histoire d'amour qui s'est soldée par une rupture a manifestement touché le public.

Tolec et Duane Charly

Kemmler est aussi un passionné de foot et, bien entendu, un supporter inconditionnel de l'Olympique de Marseille. C'est comme cela qu'il en est venu à composer Mandanda, une chanson dédiée au gardien de but et capitaine de l'OM Steve Mandanda.

Un titre enregistré pour les OM sessions de R.E.D.K.. Le principe : un rappeur fan de l'OM doit composer un freestyle avec une seule et unique contrainte, utiliser 5 mots imposés appartenant au champ lexical de l'OM et du foot.

L'Olympia le rêve

Le 31 janvier, Kemmler va se retrouver encore un peu plus dans la liumière. Youssoupha l'a invité à assurer la première partie de son Olympia.

Kemmler le 31 janvier à l'Olympia en première partie de Youssoupha

Vous êtes à nouveau en ligne