"Glassforms" de Bruce Brubaker et Max Cooper : le mariage des oeuvres pour piano solo de Philip Glass et de l'électro

Le duo Brubaker Cooper à Uzerche
Le duo Brubaker Cooper à Uzerche

Plongée dans l'univers de Philip Glass à Uzerche en Corrèze. C'est ici que le pianiste Bruce Brubaker et le producteur électro Max Cooper préparent en résidence Glassforms, un projet musical qui rend hommage au maître de la musique minimaliste. Les deux musiciens seront à la Philharmonie de Paris le 18 mai.

Les oeuvres pour piano solo de Philip Glass portent en elles, par leur côté minimaliste et répétitif, une source d'inspiration pour la musqiue électronique. Rien d'étonnant donc à ce que le producteur électro nord-irlandais Max Cooper ait rejoint le pianiste américain Bruce Brubaker sur le projet Glassforms.

Dans la musique classique et dans le monde du piano en particulier, on cherche la perfection. Les musiciens travaillent chaque jour pour exécuter parfaitement le morceau comme une machine mais quand on a déjà une machine qui fait de la musique électronique, on cherche à aller dans l'autre direction, à prendre le contre-pied, apporter des imperfections pour rendre la musique plus humaine et justement moins comme une machine."

Max Cooper
Musicien et producteur électro


Reportage France 3 Limousin : T. Girault / M. Beaudouin / M. Fillon

Bruce Brubaker est une grande figure de la musqiue post moderne américaine. il goûte particulièrement cet exercice:

"A chaque répétition, les machines présentent une vue différente. C'est un grand voyage que d'explorer la musique. C'est très important d'écouter et de découvrir quelque chose de nouveau.

Bruce Brubaker
Musicien


Après Uzerche, des représentations de Glassforms sont programmées à la Philharmonie de Paris le 18 mai dans le cadre du Week-End Philip Glass / Passages, à Londres, à Barcelone au Sonar le 19 juillet, à Lausanne, Angers ou encore à l'Opéra National de Bordeaux..

Vous êtes à nouveau en ligne