Les sujets du jour
Gouvernement de Jean CastexBac 2020Coronavirus#EtAprès ?Municipales

"Coronavirus Rhapsody", l'incroyable reprise de "Bohemian Rhapsody" de Queen qui fait un carton sur internet

Le groupe anglais Queen pose le 1er janvier 1974 dans l'appartement du chanteur Freddie Mercury à West Kensington (Londres). De gauche à droite : Roger Taylor, Freddie Mercury (1946-1991), John Deacon et Brian May. (MARK AND COLLEEN HAYWARD / REDFERNS / GETTY)

Qui n'a pas besoin de sourire un peu en ces temps de pandémie ? Deux amis américains, confinés avec leurs familles respectives, ont concoté une parodie géniale du chef d'oeuvre de Queen, entièrement revu à la sauce coronavirus.

Si ce contenu ne s'affiche pas correctement, cliquez ici

Postée le 21 mars par deux amis américains, une incroyable parodie de Bohemian Rhapsody, le hit impérissable de Queen, fait actuellement le tour du web. Mardi 31 mars, la vidéo YouTube avait été vue plus de 3,5 millions de fois.

Il s’agit effectivement d’une pépite. D’abord, Dana Jay Bein a entièrement revu les paroles de cet opéra-rock sorti en 1975 et elles se réfèrent toutes avec humour au coronavirus. Ensuite, la voix de Adrian Grimes est bluffante !

"Is this a fever ? / Is this just allergies ? / Caught in a lockdown / No escape from the family" ("Est-ce de la fièvre ? Est-ce juste une allergie ? / Pris dans un confinement / Impossible d'echapper à la famille"), commence la chanson. "Don’t Touch your eyes / Just hand sanatize quickly / I’m just a poor boy / No job security / Because of easy spread / Even though I washed my hands." Il est notamment question dans la chanson d'effectuer les gestes barrière, de distanciation sociale, de la courbe des cas, de perdre son job ainsi que de la peur panique de manquer de papier toilette et d'être à cours de canettes de bière.

Les paroles ont été écrites en un temps record

Dana Jay Bein est un comédien de stand-up depuis une vingtaine d’années. Il a écrit les paroles alors qu’il ressentait des symptômes légers de rhume. "Ma gorge commençait à gratter et j’ai chanté la première phrase : Est-ce une angine ? Et là le reste de la chanson est comme sorti de ma tête", en dix minutes, a-t-il expliqué à WBZ-TV via FaceTime.



Pour autant, les deux hommes ne prennent pas la pandémie à la légère. Ils sont tous deux confinés à Cambridge dans le Massachusetts (côte Est des Etats-Unis) avec leurs familles respectives.

Une mise au point face aux critiques d'indélicatesse

Des internautes ont toutefois estimé dans les commentaires que cette parodie manquait de délicatesse alors que des gens meurent par milliers du Covid-19. En particulier la phrase “Mama, I just killed a man / I didn’t stay inside in bed / I walked past him, now he’s dead.” ("Maman, j'ai tué un homme / Je ne suis pas resté à l'intérieur au lit / Je suis passé devant lui, maintenant il est mort.")

Adrian Grimes, qui est au chant et dont on sait peu de choses si ce n'est qu'il se présente sur sa page Facebook comme un biochimiste de 60 ans, a tenu à publier une mise au point dans laquelle il précise que son épouse travaille dans un service de santé et qu’il a deux jeunes enfants. "Je sais parfaitement comment ce virus peut affecter ma famille. Chaque jour, lorsque ma femme part au travail, j’espère que nous aurons un autre jour de "bonus" ensemble avant que la vague n’arrive." Il espère cependant que si le pire advient, il saura "garder le sens de l’humour".

Comme le remarque un internaute dans les commentaires, "Freddie Mercury (le chanteur de Queen NDLR) disait : Vous pouvez faire ce que vous voulez avec ma musique, mais ne me rendez pas ennuyeux. Je suis certain qu’il aurait aimé cette reprise. Bien vu.