Le festival du Mas des Escaravatiers en partie sauvé : Ayo, Trio, Suzane, neuf concerts sont maintenus en août

Edition 2019 du festival du Mas des Escaravatiers 
Edition 2019 du festival du Mas des Escaravatiers  (France 3)

Le festival du Mas des Escaravatiers à Pugey-sur-Argens dans le Var a dû annuler tous les concerts en juin et en juillet... mais il propose neuf dates en août dans des conditions sanitaires strictes.  

Ce festival doit son salut à son cadre intimiste : 1300 spectateurs dans un mas provençal au beau milieu des oliviers. Pour l'acceuil du public rien n'est laissé au hasard. Le public devra passer quatre points de contrôle, précise Sébastien Costamagna, le directeur du festival.

"Premier point de contrôle, le gel hydroalcoolique. Deuxième point de contrôle, on flashe les gens, on prend leur température et s'ils présentent des signes, on rembourse immédiatement les places. Troisième point de contrôle, la billetterie et enfin la fouille des sacs."

Autre mesure mise en place par l'organisation : un mètre de distance devra être respecté entre chaque spectateur, ce qui devrait rallonger l'attente pour accéder au site. Les portes ouvriront donc avec une heure d'avance pour éviter les retards. 

Des artistes heureux de retrouver la scène

Sur scène, se succèderont Fatoumata Diawara le 3 août, Trio les 6 et 7, Ayo le 8, L.E.J le 12, Suzane le 14, We are the 90's le 21, Deluxe le 27 et Flavio Coelho le 29. Tous ces artistes, heureux de retrouver le public, ont répondu présent sans hésiter, se réjouit Mélanie Broglio, responsable communication du festival. "On a eu beaucoup d'artistes qui avaient très très envie de faire des concerts. Quand on leur a dit que nous, on pouvait ouvrir on a eu un grand oui tout de suite

Dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur comme partout en France, la plupart des grands festivals de l'été ont été reportés ou annulés en raison du coronavirus. Mais la culture estivale n'est pas morte pour autant. Plusieurs évènements de plus petite taille sont heureusement maintenus.

Vous êtes à nouveau en ligne