Paul McCartney dispose de centaines de sons captés pendant des enregistrements, et pourrait bien en faire un album

Paul McCartney en concert à Copenhague le 30 novembre 2018, dans le cadre de la tournée Freshen Up Tour. 
Paul McCartney en concert à Copenhague le 30 novembre 2018, dans le cadre de la tournée Freshen Up Tour.  (TORBEN CHRISTENSEN / RITZAU SCANPIX)

L’ex-Beatle espère sortir un album à partir d’improvisations captées pendant des sessions d’enregistrement.

Alors qu’il a sorti l'album Egypt Station en 2018, Paul McCartney, âgé de 77 ans, semble encore bien loin de la retraite. 

Sur son site officiel, l’ex-Beatle répond aux questions de ses fans dans la rubrique You gave me the answer, titre d’une balade de l’album des Wings Venus and Mars, sorti en 1975. 

Dans un question réponse publié le 17 juillet dernier, le bassiste explique disposer d'une quantité énorme de sons improvisés captés pendant des sessions d'enregistrement. “On en a des millions", a assuré le britannique. "Et heureusement, il y a un gars appelé Jamie dans l’équipe qui les enregistre", poursuit l'artiste prolifique sur son site internet. 

"Des petits trésors cachés"

"Certaines sont vraiment bonnes, je vais en choisir, et travailler dessus. Pour “Egypt Station”, j’en avais sélectionné une, mais on n’est pas allé jusqu'au au bout", poursuit Paul McCartney. "On voulait créer un morceau à partir d'un riff survenu lors d'une répétition". 

Le mythique bassiste des Beatles est très enthousiaste quant à ces innombrabres pistes inexploitées, qu'il qualifie de "petits trésors cachés". Il raconte une anecdote à leur sujet : "Parfois, Mike, le type de la sécurité me dit : "Hé boss, tu sais cet air que tu as joué l'autre jour, est-ce que tu l'as écrit ?" Et je me dis que certains sont vraiment bons, et pourraient sonner comme de vraies chansons", explique l'interprète de Let it Be, qui espère pouvoir "en choisir et travailler dessus'", afin de les "rassembler dans un album". 


Une bonne nouvelle pour les fans, qui ont appris dans la foulée que l'artiste travaillait également sur une adaptation musicale du film La vie est belle, de Frank Capra (1946). Sur ce projet, le Beatle collabore avec l'auteur Lee Hall, qui a écrit le scénario de Rocketman,  le biopic sur Elton John; et le producteur anglais Bill Kenwright. 

Vous êtes à nouveau en ligne