Paris : le Golf Drouot, temple du rock, fête ses 50 ans

FRANCE 3

Un coffret-livre sort pour faire revivre les grandes heures de cette salle parisienne fermée en 1981.

Il était une fois à Paris une salle singulière, située à l'angle de la rue Drouot et du boulevard Montmartre. Elle n'abrite plus aujourd'hui que des bureaux et un fast-food, après avoir réuni la jeunesse musicale des années 1960 et 70 sous le nom de Golf Drouot. Les Pirates de Dany Logan ont fait partie des premiers rockeurs français nés sur cette scène.

Un pionnier du rock'n'roll

À la tête de l'établissement, un ancien barman, Henri Leproux, attire les jeunes, qui y découvrent le rock américain. "Les jeunes du quartier sont venus très nombreux parce que nous étions le premier club à diffuser de la musique de rock'n'roll, les premiers Bill Haley, Elvis Prestley", racontait-il dans une interview. Leproux aidera beaucoup de jeunes à réaliser leur rêve : après Johnny Hallyday, ils seront plus de 6 000 artistes à écrire l'histoire du rock français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne