La soprano russe Anna Netrebko, contaminée par le coronavirus, a été hospitalisée

La soprano Anna Netrebko sur la scène des Victoires de la musique, Metz, 21 février 2020
La soprano Anna Netrebko sur la scène des Victoires de la musique, Metz, 21 février 2020 (CHRISTOPH DE BARRY / AFP)

L'hospitalisation d'Anna Netrebko intervient quelques jours après la réouverture du Bolchoï.

La célèbre soprano russe Anna Netrebko a annoncé jeudi qu'elle avait été contaminée par le coronavirus et était hospitalisée, quelques jours après avoir pris part au spectacle de réouverture du théâtre moscovite Bolchoï.

>> De ses répétitions à Salzbourg à sa recette du risotto au radis: Anna Netrebko, diva sur scène et sur Instagram

L'annonce de sa contamination intervient alors que les deux principaux théâtres russes - le Bolchoï et le Mariinski de Saint-Pétersbourg - ont été confrontés à des cas de coronavirus peu après leur réouverture, faisant craindre pour la sécurité des artistes.

Voir cette publication sur Instagram

Не важно, где ты на свой ДР- важно, что тебя любят! Я чувствую Вашу любовь! ❤️ Спасибо за поздравления ITS DOES NOT METTER we’re you spending your birthday - important is to feel loved! I do feel a lot of LOVE from all of you! ❤️❤️ Thank you!!! @marikabdrazakova

Une publication partagée par @ anna_netrebko_yusi_tiago le

"Je suis à l'hôpital depuis cinq jours avec une pneumonie Covid, et je vais bientôt commencer à récupérer", a écrit sur Instagram la star de 48 ans, une plus grandes sopranos actuelles. "J'ai été à l'hôpital à temps et ils m'aident. Tout va bien se passer", a-t-elle ajouté, précisant qu'elle s'était isolée dès les premiers symptômes.

Son mari, le ténor azerbaïdjanais Yusif Eyvazov avec qui elle partageait l'affiche de Don Carlos pour la réouverture du Bolchoï le 6 septembre, a lui des anticorps, montrant qu'il avait aussi été infecté, a ajouté la diva dans son post Instagram.

Réouverture du Bolchoï

Le théâtre Bolchoï, qui avait rouvert après près de six mois de fermeture, avait dû annuler la troisième représentation de l'opéra de Verdi prévu le 10 septembre à cause de la contamination d'un chanteur.

Le théâtre a monté une saison 2020-2021 ambitieuse pour tenter de compenser ces mois de fermeture, tout en imposant des règles de distanciation sociale et le port du masque durant ces représentation.

Mi-août, une trentaine de membres de la troupe du théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg, pour la plupart des danseurs, avaient aussi été infectés, forçant le théâtre à décaler des spectacles. Le Mariinski avait été le premier à rouvrir après le confinement imposé en Russie, le 1er août.

Vous êtes à nouveau en ligne