L'Opéra de Marseille referme 2018 avec "La Traviata" de Verdi

Enea Scala et Nicole Car
Enea Scala et Nicole Car (France 3 / Culturebox)

L'Opéra de Marseille a choisi de finir l'année 2018 avec "La Traviata" de Verdi. La mis en scène est signée Renée Auphan et la direction musicale Nader Abassi. C'est la soprano Nicole Car qui se glisse dans le célèbre et délicat rôle de Violetta et Enea Scala dans celui d'Alfredo.

En adaptant "La dame aux camélias" d'Alexandre Dumas, Giuseppe Verdi et son librettiste Francesco Maria Piave ont réussi à faire de cette histoire de courtisane qui se prend à rêver du véritable amour un des plus beaux rôles jamais écrit pour une soprano. De la séduction à l'amour, du doute au sacrifice Violetta passe par tous les états. Et pour rendre cette palette d'émotions Verdi impose à la soprano trois voix en une seule :

C'est vrai que le rôle de Violetta n'est pas facile. Il y a trois voix et beaucoup de difficultés avec les aigus. C'est bas aussi. C'est l'émotion Violetta est triste mais elle veut vivre.

Nicole Car
Interprète soprano de Violetta

Reportage France 3 Provence-Alpes : G. Milliet-Bouquet / V. Bour / P. Hervé

Dans cet opéra en trois actes Giuseppe Verdi s'attache en permanence à souligner les états d'âme de Violetta, sa passion pour Alfredo, ses aspirations, ses rêves contrariés par le père de l'homme qu'elle aime, sa souffrance, sa maladie et son agonie point culminant de "La Traviata. Un monument au coeur de l'oeuvre du compositeur italien et de l'histoire de l'opéra.

"La Traviatta" de Giuseppe Verdi à l'Opéra de Marseille
26 décembre 2018 20:00
28 décembre 2018 20:00
31 décembre 2018 20:00
02 janvier 2019 20:00
Vous êtes à nouveau en ligne