Musique : une anthologie rend hommage à Brian Wilson, génie mélodique de ces 50 dernières années

Brian Wilson, 75 ans, s\'est remis à donner des concerts, ici au festival Jazz de Montreux, le 9 juillet dernier.
Brian Wilson, 75 ans, s'est remis à donner des concerts, ici au festival Jazz de Montreux, le 9 juillet dernier. (CYRIL ZINGARO / KEYSTONE)

Loin des Beach Boys, Brian Wilson mène depuis presque 30 ans une carrière solo tout à fait respectable, malgré sa santé fragile. "Playback : the Brian Wilson Anthology", qui sort vendredi, en retrace les grandes lignes.

Promis, on ne parlera pas à Brian Wilson des Beach Boys, en tout cas peu, ou pas que, pour la sortie de son dernier album, vendredi 22 septembre. Car cette anthologie, Playback : The Brian Wilson Anthology, c'est d'abord une reconnaissance du travail qu'a poursuivi Brian Wilson depuis le début de sa carrière solo, en 1988.

De Love And Mercy, chef d'oeuvre reconnu, à One Kind Of Love, en passant par Surf's Up ou Rio Grande, Brian Wilson n'a jamais cessé d'écrire. La dépression, la maladie, un psychiatre véreux l'ont souvent empêché mais toutes ces mélodies ne l'ont jamais quitté. Depuis 30 ans, forcément, l'attention médiatique s'est évaporée, le temps de Pet Sounds - qu'il a quand même rejoué il y a quelques mois à Paris - et des Beach Boys est très loin mais Wilson a repris les tournées, tant bien que mal.

Voici donc le disque honnête d'un génie de la mélodie, dont la vie a pris des chemins sinueux. Ces 18 titres, dont deux inédits à découvrir - Run James Run et Some Sweet Day -, rendent hommage à l'un des grands génies mélodiques de ces 50 dernières années de la meilleure des manières.

Brian Wilson, ce n'est (vraiment) pas que les Beach Boys
--'--
--'--

Brian Wilson, Playback : The Brian Wilson Anthology (Rhino Records). Album disponible.