Musique : Goldfrapp, les recettes changent et la qualité reste

La chanteuse Alison Goldfrapp a elle-même choisi les photos illustrant l\'album, après un shooting à Fuerteventura, aux Canaries.
La chanteuse Alison Goldfrapp a elle-même choisi les photos illustrant l'album, après un shooting à Fuerteventura, aux Canaries. (Goldfrapp)

"Silver Eye", c'est le titre du nouvel album du groupe anglais Goldfrapp, qui depuis plus de 15 ans s'amuse à brouiller les pistes de disque en disque. Et c'est encore le cas sur ce dernier opus. 

Goldfrapp, c'est comme un malentendu permanent : quelques tubes et remixes plein de basses et d'énergie ont pu faire croire qu'on tenait là un groupe de boîte de nuit. Et bien, c'est pareil sur ce nouvel album qui commence avec un titre dans la droite ligne de ce qu'ils ont pu faire de plus "dance", Anymore.

À la fois signature sonore d'un groupe anglais ultra-reconnu là-bas et résumé forcément réducteur, ce morceau ne dit rien de Silver Eye. Les six albums de Goldfrapp sont tous très différents, tout juste pourrait-on dire que celui-ci se rapproche de leur sommet commercial Supernature. Alison Goldfrapp parle d'un "hybride" de tout ce qui avait pu qualifier ce disque il y a douze ans : "dance, rock, electro-clash..." La chanteuse, charismatique et volontiers métaphysique, donne le liant nécessaire par sa voix. L'homme de l'ombre et des machines, Will Gregory, a été rejoint par d'autres musiciens, mais c'est bien Alison qui gère les envolées.

Si on part avec une idée claire de ce que nous voulons faire, souvent on se retrouve avec quelque chose de totalement différent, donc il n’y a pas de formule, pas de planAlison Goldfrapp

On ne sait jamais, depuis 15 ans, où nous emmènera Goldfrapp. Mais quand la surprise est belle comme ce Silver Eye, cela restera toujours plus facile de l'accepter.

Goldfrapp, ou comment se ressembler en changeant
--'--
--'--

Goldfrapp, Silver Eye (Mute). Album disponible le 31/03.