Le chanteur sénégalais Balla Sidibé, cofondateur du groupe mythique Orchestra Baobab, est mort

\"Orchestra Baobab\" lors d\'un concert à Dakar (Sénégal) en 2003.
"Orchestra Baobab" lors d'un concert à Dakar (Sénégal) en 2003. (SEYLLOU DIALLO / AFP)

Balla Sidibe avait participé à la fondation du groupe Orchestra Baobab, qui mélangeait rythmes latins et africains

Le chanteur sénégalais Balla Sidibé, membre fondateur de la légendaire formation Orchestra Baobab, est décédé le 29 juillet 2020 près de Dakar, a annoncé l'Association des métiers de la musique du Sénégal (AMS).

"Un monument doublé d'un musicien hors pair"

Balla Sidibé "ne s'est pas réveillé ce (mercredi) matin après une journée de répétition bien remplie avec ses camarades musiciens", affirme l'AMS dans un communiqué, disant perdre "un papa, un sage et un ami". Le décès est survenu à Thiaroye, dans la banlieue de Dakar, à la suite "d'une courte maladie" non précisée, selon la presse locale.

Balla Sidibé était membre fondateur d'Orchestra Baobab dans les années 1970, à une époque où sont nés de grands ensembles musicaux en Afrique. Après une longue interruption, le groupe avait renoué avec le succès international au début des années 2000. Du temps de sa splendeur, il était animé par de grands musiciens comme Ndiouga Dieng, Thione Seckn, Rudy Gomis ou encore Attisso Barthélémy.

"Balla Sidibé était le doyen de l'orchestre. Franchement, on a perdu un monument doublé d'un musicien hors pair, car il était chanteur et timbaliste (percussioniste) en même temps", a affirmé Thierno Kouyaté, l'administrateur du groupe, cité par l'Agence de presse sénégalaise (APS). 

Le style musical de l'Orchestra Baobab se caractérisait par un mélange de rythmes latino, de sonorités africaines et d'influences soul et jazz. Un autre pilier du groupe, Issa Cissokho, était décédé en 2019.

Vous êtes à nouveau en ligne