VIDEO. En 2007, "Envoyé spécial" avait suivi Charles Aznavour pendant six mois

ENVOYE SPECIAL / FRANCE 2

En 2007, Charles Aznavour avait ouvert sa maison et les coulisses de sa tournée mondiale à "Envoyé spécial", qui l'avait suivi pendant six mois. Le chanteur se dévoilait et revenait, entre autres, sur sa carrière, sa vie privée et la disparition de son fils.

"J’arrête un jour, je regrette ma décision le lendemain. Il serait raisonnable que je me retire, mais je n’ai jamais été raisonnable." Ainsi se confiait Charles Aznavour en 2007, au magazine "Envoyé spécial". Il entamait alors une tournée d’adieux mondiale prévue pour durer quatre ans.

Comment s’est tissée la carrière de ce monstre sacré, chanteur français le plus connu dans le monde ? Du Japon à la Russie en passant par sa maison dans le sud de la France, qu’il ouvrait pour la première fois à une caméra, une équipe d’"Envoyé spécial" avait suivi l’artiste pendant six mois.

Portrait intime

Dans ce portrait intime, Charles Aznavour, alors âgé de 83 ans, se livrait sur sa carrière et ses difficiles débuts face à la critique, ses origines, ses proches, et même ses ennuis fiscaux. Il évoquait aussi, pour la première fois devant une caméra, son fils disparu.

Un portrait signé Agnès Vahramian, Jean-Marie Lequertier, Michel Violet.

Vous êtes à nouveau en ligne