La cause de la mort de Charles Aznavour est "naturelle", révèle l'autopsie

Charles Aznavour à l\'hôtel Raphaël, à Paris, le 8 mars 2016.
Charles Aznavour à l'hôtel Raphaël, à Paris, le 8 mars 2016. (BALTEL/SIPA)

Un "œdème aigu pulmonaire" a provoqué une "défaillance cardio-respiratoire", assure aussi le parquet de Tarascon (Bouches-du-Rhône), mardi.

"La cause la mort" de Charles Aznavour est "naturelle", assure mardi 2 octobre le procureur de la République de Tarascon, après l'autopsie pratiquée sur le corps du chanteur le même jour. L'examen révèle en effet que l'artiste français est mort après un "œdème aigu pulmonaire responsable d'une défaillance cardio-respiratoire". Cette défaillance "s'est révélée être au-dessus de toute ressource thérapeutique", ajoute le parquet. L'hypothèse de la noyade après un malaise a donc pu être formellement écartée.

Le corps de chanteur-compositeur-interprète a été découvert à son domicile de Mouries (Bouches-du-Rhône), aux environs de midi, lundi. "Le corps se trouvait allongé dans la baignoire de la salle de bain attenante à la chambre du défunt", précise le communiqué du procureur. Le corps a depuis été remis à la famille. Charles Aznavour, l'un des artistes français les plus connus à l'étranger, avait 94 ans.

Vous êtes à nouveau en ligne