Charles Aznavour : un hommage national aux Invalides

France 2

Vendredi 5 octobre, un hommage national a été rendu à Charles Aznavour dans la cour des Invalides à Paris. Un hommage à la double nationalité du chanteur, entre France et Arménie.

Aux Invalides à Paris, un hommage national a été rendu à Charles Aznavour. Dans la cour, l'écho des pas des Gardes républicains portant le cercueil de l'artiste résonne. Ils entrent au son du duduk, l'instrument traditionnel d'Arménie. Les deux fils du chanteur, sa fille, sa femme, mais aussi Eddy Mitchell, Jean-Paul Belmondo ou encore Dany Boon sont là. Le Premier ministre arménien, Nikol Pachinian a prononcé l'éloge funèbre de ce fils d'apatride qui a tant chanté et tant enchanté, soulignant son humanisme.

"Il n'est pas parti, il restera à jamais dans la mémoire collective"

Emmanuel Macron est venu saluer celui qu'il qualifie de poète français. "Pendant près d'un siècle, c'est lui qui nous aura fait vivre", a-t-il déclaré. "Il n'est pas parti, il restera à jamais dans la mémoire collective", a témoigné Youri Djorkaeff. Michel Leeb, lui s'est déclaré heureux qu'il y ait eu un hommage national : "je pense que Charles apprécie". L'image la plus vibrante restera peut-être celle du cercueil se reflétant dans le piano, pendant que la Garde républicaine entonne "Emmenez-moi".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne