Charles Aznavour : journée de deuil nationale en Arménie

Une journée de deuil nationale a été décrétée, vendredi 5 octobre, en Arménie. Le journaliste Dominique Derda, en direct de la place Aznavour, à Erevan, fait le point sur cette célébration pleine d'émotion.

Vendredi 5 octobre, l'Arménie a décrété une journée de deuil national en l'honneur de Charles Aznavour. "Ils étaient plusieurs centaines, peut-être un millier à suivre cette cérémonie depuis la place Charles Aznavour, à Erevan, et je peux vous assurer que l'émotion était considérable", rapporte le journaliste de France 2 Dominique Derda, en direct de la capitale arménienne. "On a vu des yeux rougis, des larmes couler, un intense moment de recueillement alors que résonnait dans la cour des Invalides (Paris) le son si particulier, si mélancolique, du duduk, cet instrument traditionnel arménien (...), un chanteur et violoniste de la Garde républicaine ont interprété une très belle valse arménienne de Charles Aznavour".

Toujours présent dans le cœur des Arméniens

Chacun a pu reprendre à son compte les mots du Premier ministre arménien, Nikol Pachinian, qui disait, comme le rapporte Dominique Derda, que "s’il n'avait jamais rencontré Charles Aznavour, il le considérait comme un proche, un membre de sa famille". Le chanteur est encore très présent dans le cœur des Arméniens. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne