Les Insus, le concert attendu par les fans de Téléphone

(Aubert, Bertignac et Kolinka réunit le temps d'un concert © Maxppp)

C’est un concert très attendu ce vendredi soir et pourtant il est réservé à quelques privilégiés. La petite salle du Point éphémère à Paris, accueille le concert surprise des Insus, le nom trouvé en cachette par trois anciens membres du groupe Téléphone.

Un seul membre vous manque, et Téléphone est dépeuplé, car si Aubert, Bertignac et Kolinka seront bien là ce vendredi soir sur la scène du Point éphémère, ce ne sera pas le cas de la bassiste historique, Corine Marienneau. Presque 30 ans après leur séparation, des histoires personnelles et financières ont lentement éloigné la seule femme du groupe de ses anciens compères.

Alors pas question d'utiliser le nom Téléphone pour ce concert qui n'annonce pas une reformation. Pas pour l'instant en tout cas. Officiellement, les quelque 300 personnes qui ont obtenu leur précieux billet vont voir un concert des Insus-portables, attention jeu de mots. Corine, elle, reste désormais silencieuse, regrettant que la presse ait transformé ses mots confiés avec parcimonie ces derniers jours en aigreur.

Une seule certitude : les abords du Point éphémère seront très fréquentés ce vendredi soir. Le souvenir de Téléphone reste bien ancré dans l'histoire du rock en France et les fans ne rateront pas cette occasion de tenter d'apercevoir un peu de leur idole, et souvent de leur adolescence.

Les Insus ont programmé une deuxième date, le 15 septembre au Splendid, à Lille. Pas la peine d'essayer, les 900 places se sont vendues en quelques minutes jeudi matin.

A LIRE AUSSI ►►►Téléphone sonne à nouveau... mais seulement une fois