Le concert de Black M à Verdun a été annulé par la mairie

France 3

Le rappeur Black M ne participera pas aux cérémonies du centenaire de la bataille de Verdun prévu à la fin du mois de mai. Le maire de la ville la décommandé après une polémique relayée notamment par l'extrême droite.

Sa réponse était attendue. Le rappeur Black M se dit "attristé" d'avoir été écarté des cérémonies du centenaire de la bataille de Verdun. Sur les réseaux sociaux, l'artiste évoque son grand-père qui a combattu pour la France au sein des tirailleurs sénégalais.
Le concert de Black M faisait polémique en raison des paroles d'une de ses chansons en 2010 où il qualifie la France de "pays kouffar". Un terme péjoratif qui signifie "mécréant" en arabe.

Troubler l'ordre public

Des groupuscules d'extrême droite menaçaient de troubler l'ordre public si le concert était maintenu. Le secrétaire d'État aux anciens combattants a dénoncé un déchainement de haine et se dit choqué par le climat. "On s'en est pris même à l'intégrité physique du maire et à sa famille. On atteint les limites de ce qu'une république peut accepter", s'est désolé Jean-Marc Todeschini.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne