Le chanteur de Dionysos raconte son combat contre la maladie

FRANCE 2

Touché par une pathologie rare pendant deux ans, Mathias Malzieu témoigne dans un livre et dans un nouvel album.

Journal d'un vampire en pyjama est le titre du dernier album de Dionysos, mais aussi celui du livre signé par Mathias Malzieu et paru chez Albin Michel. Un nom chargé de sens pour le chanteur, qui a souffert d'une grave et rare maladie du sang. "Je me suis retrouvé à devoir bénéficier de transfusions. Pour rester en vie, il me fallait le sang des autres. [...] Comme j'ai voulu rester un petit peu civilisé, je ne me suis pas mis à mordre les gens ni à voler la nuit et à essayer de kidnapper des femmes pour moi. Je suis allé à l'hôpital, comme tout le monde", explique-t-il sur France 2.

Une renaissance

Mathias Malzieu choisit souvent la carte de l'humour dans ce journal de bord pour tenter de dédramatiser la maladie. Il est pourtant passé tout près de la mort. "Je tenais la meilleure histoire de tous les temps parce que j'avais un enjeu vital. [...] Il fallait que j'invente quelque chose pour me tenir au jour le jour, comme un marathonien qui s'entraîne", raconte-t-il. L'artiste manie aussi la poésie dans ces deux œuvres, pour lesquelles il a inventé des personnages comme les "Nymphiermières" ou la "dame Ocles".

Comme un symbole, Mathias Malzieu a été sauvé par un don de moelle osseuse grâce à deux cordons ombilicaux de nourrissons. Membre du groupe Dionysos qui signifie "né deux fois", le chanteur vit une véritable renaissance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne