Découvrez le long clip de Lana Del Rey illustrant trois chansons dont "Norman Fucking Rockwell"

La chanteuse américaine Lana Del Rey, le 30 septembre 2019 sur scène à la Rogers Arena de Vancouver (Canada).
La chanteuse américaine Lana Del Rey, le 30 septembre 2019 sur scène à la Rogers Arena de Vancouver (Canada). (ANDREW CHIN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

La diva américaine comble ses admirateurs avec un long clip qu'elle a réalisé elle-même et annonce par ailleurs la sortie d'un album et d'un livre de poésie en janvier. 

Norman Fucking Rockwell de Lana Del Rey est considéré comme l'un des meilleurs albums de 2019 pour beaucoup, y compris pour nous (à égalité avec celui de la révélation de l'année, Billie Eilish). "A 34 ans, et au sixième album, elle se met enfin à nu et c'est sublime", écrivions-nous lors de sa sortie fin août.

Juste avant Noël, elle nous livre un long clip séquencé de 14 minutes illustrant trois chansons extraites de cet album : Norman Fucking Rockwell, Bartender et Happiness is a butterfly. Un clip qu'elle a réalisé elle-même, à sa façon, artisanale, poétique et urbaine, avec un grain vintage, sa marque de fabrique. La séquence Bartender, dans laquelle, accompagnée de deux amies, elle asticote deux policiers en leur jetant des reliefs de dejeûner, est particulièrement réussie.

Un album de "spoken word" et un livre de poésie en janvier

La chanteuse américaine a annoncé il y a quelques jours la sortie pour le 4 janvier d'un album de "spoken word". Ce disque coûtera un dollar et la moitié des bénéfices ira aux organisations pour les Indiens d'Amérique. L'argent sera reversé à différentes organisations qui oeuvrent à "préserver les droits" des Indiens d'Amérique ou "à tenter de préserver leurs terres", explique Lana Del Dey.

"En faisant un travail de reconnexion avec ma propre lignée j'ai été encouragée à me connecter avec la descendance de ce pays. C'est le sujet de l'album sur lequel je travaille, je voulais juste rendre hommage à un pays que j'aime tant, en faisant ma propre réparation."

Ce disque qui ne porte pas encore de titre et qu'elle décrit comme "pas particulièrement ciselé" dans le post Instagram ci-dessous, coïncidera avec la sortie d'un livre de poésie baptisé Violet Bent Backwards Over the Grass. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Lana Del Rey (@lanadelrey) le

Lana Del Rey fait par ailleurs partie des premiers noms annoncés au festival We Love Green, dont elle clôturera la prochaine édition le dimanche 7 juin 2020.

Vous êtes à nouveau en ligne