La chanteuse Donna Summer est morte à l'âge de 63 ans

Donna Summer sur scène à New York le 27 septembre 2010.
Donna Summer sur scène à New York le 27 septembre 2010. (BAKER SCOTT/SIPA / SIPA USA)

La star de la disco américaine est morte d'un cancer. Parmi ses plus grands tubes : "Hot Stuff", "I Feel Love" ou encore "On The Radio".

La reine du disco américaine Donna Summer est morte, jeudi 17 mai, d'un cancer, en Floride, a confirmé la famille de la chanteuse. Plusieurs médias américains avaient annoncé son décès un peu plus tôt, à l'âge de 63 ans, dont le site people TMZ, spécialisé dans la vie des célébrités. "Tôt ce matin, nous avons perdu Donna Summer Sudano, une femme pleine de talents, le plus grand étant sa foi", a écrit la famille de la chanteuse. La star était l'interprète de nombreux tubes, tels que Hot Stuff, I Feel Love ou On The Radio. Selon TMZ, l'icône des années 70 travaillait sur un nouvel album.

Née à Boston, Donna Summer a entamé sa carrière en Allemagne dans les spectacles musicaux Hair et Porgy and Bess. Mais elle a connu le succès avec son deuxième disque, Love To Love You Baby, produit par Giorgio Moroder en 1975, et son influence sur la musique disco puis dance a rapidement grandi. C'est la première diva d'une musique d'origine afro-américaine, mais surtout populaire en Europe. Elle lui a donné une tonalité sensuelle et même sexuelle autant que moderne, grâce à un producteur féru de synthétiseurs. 

Le "sexe qui chante"

Issue d'une famille chrétienne et elle-même très croyante, elle a pourtant éclaté avec le single Love To Love You Baby (1975), sur lequel elle simule, pendant 16 minutes, une vingtaine d'orgasmes. D'où son futur sobriquet : "le sexe qui chante". Deux ans plus tard, il s'impose avec I Feel Love parmi les icônes gay de l'époque : Abba, Gloria Gaynor, Village People et Boney M. Le producteur Brian Eno estime à l'époque que "le single va révolutionner le son de la dance-music pour les quinze prochaines années". Son succès est fulgurant.


"Après avoir connu un tel succès, je ne savais plus quoi faire. Plus rien n'avait de signification", a raconté la chanteuse, des années plus tard, à la télévision. "Je me suis senti désespérée et déprimée. J'ai commencé à prendre des médicaments".

Le second souffle de "Hot Stuff"

Sa carrière a ralenti à la fin des années 70. Donna Summer a alors sorti une première compilation de ses tubes, avant de changer de maison de disques. Mais à part On The Radio et She Works Hard For The Money, elle décroche dans les années 80.

C'est une chanson de 1979, Hot Stuff, qui lui donnera un second souffle. Présente sur la bande originale du film The Full Monty, en 1997, dans lequel une bande de chômeurs se lance dans le strip-tease pour gagner leur vie.

Son ultime album est sorti en 2010, mais le site TMZ affirme que la reine du disco en préparait un nouveau. Ce qui donne à ses fans l'espoir d'entendre bientôt la voix suave de leur idole, si sa maison de disques décidait de sortir un album posthume.

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne