La chanteuse de blues Etta James s'est éteinte

La chanteuse Etta James, à Hollywood (Etats-Unis), le 24 novembre 2008.
La chanteuse Etta James, à Hollywood (Etats-Unis), le 24 novembre 2008. (Fred Prouser / Reuters)

Chanteuse de référence dans le monde du jazz et du rythm and blues, l'Américaine est décédée vendredi à l'âge de 73 ans, des suites d'une longue maladie. 

C'est son manager et ami de longue date Lupe de Leon qui a annoncé la nouvelle sur CNN. Etta James, l'une des voix légendaires du jazz et du blues américain, est décédée vendredi 20 janvier à l'âge de 73 ans des suites d'une leucémie, à l'hôpital de Riverside, en Californie. Diagnostiquée en 2010, sa maladie avait aggravé l'état de santé de la chanteuse, déjà atteinte d'une hépatite C.

Mariée avec le blues depuis l'âge de 14 ans, celles qui est née Jamesetta Hawkins, est rapidement devenue une référence du rythm and blues des années 1950 et 1960 et a remporté dans sa carrière quatre Grammy Awards et 17 Blues Music Awards.

Son plus grand succès reste sa reprise, en 1960, de At Last, écrit par Mack Gordon et Harry Warren en 1941, qui avait d'abord connu le succès grâce à Glenn Miller avant d'être repris par Nat King Cole.

Cette chanson fut ensuite fréquemment interprétée par d'autres artistes. Notamment par la chanteuse Beyoncé. C'est sa version de cette chanson que le président américain Barack Obama et son épouse, avaient choisi pour danser lors des célébrations de sa victoire présidentielle, en 2008.