VIDEO. En 2006, Johnny Hallyday jugeait "pas terrible" l'idée de funérailles nationales

INA / FRANCE 3

"Je ne suis pas une star absolue, les gens s'imaginent ça, moi, je suis un homme simple", justifiait le chanteur.

Après le décès, mercredi 6 décembre, du plus célèbre chanteur français, un "hommage populaire" est organisé samedi en l'honneur de Johnny Hallyday sur les Champs-Elysées à Paris. En mars 2006, interrogée par France 3 Nord-Pas-de-Calais, la star jugeait ainsi l'idée de funérailles nationales : "Je pense que c'est pas terrible", argumentait-il.

Ce serait "un hommage pour une star absolue", insistait le journaliste Martin Igier, présentateur de l'émission "Voix publique". "Je ne suis pas une star absolue, les gens s'imaginent ça, moi, je suis un homme simple", rétorquait Johnny Hallyday, visiblement fatigué.

A l'issue de la descente des Champs-Elysées à partir de midi, une messe sera célébrée samedi à l'église de la Madeleine. Le président Emmanuel Macron "prendra brièvement la parole" pendant cette cérémonie, selon l'Elysée.

Vous êtes à nouveau en ligne