Justice : première victoire pour Laura Smet et David Hallyday

FRANCE 3

La justice a tranché : Johnny Hallyday était bien résident en France. C'est donc la loi française qui doit s'appliquer pour régler la succession du chanteur. Son testament dans lequel il a déshérité David et Laura ne serait pas valable.

Un an et demi après la mort de Johnny Hallyday, l'heure n'est plus aux embrassades. La famille du chanteur continue de se déchirer autour de son héritage. Le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) s'est déclaré compétent mardi 28 mai pour trancher cette querelle. Johnny Hallyday était bien français estime la justice, et c'est le droit français qui doit s'appliquer. "Je viens de l'avoir au téléphone, Laura est en larmes. Elle est émue", a expliqué maître Emmanuel Ravanas, l'avocat de Laura Smet, fille du chanteur.

Les avocats de Laeticia Hallyday font appel

Au total, plus de 24 millions d'euros ont déjà été gelés par la justice française pour éviter que la somme ne parte aux États Unis. Les avocats de Laeticia Hallyday, qui souhaitent voir le droit américain s'appliquer, ont annoncé qu'ils faisaient appel de la décision. La procédure est loin d'être terminée. Une audience se tiendra le 26 juin devant un tribunal américain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne