Johnny Mirador, sosie vocal de Johnny Hallyday depuis 15 ans : "J'aurais préféré qu'on perde la tour Eiffel"

Johnny Mirador, le sosie vocal de Johnny Hallyday.
Johnny Mirador, le sosie vocal de Johnny Hallyday. (MATTHIEU MONDOLONI / FRANCEINFO)

Après la mort de Johnny Hallyday, des millions de fans pleurent leur idole. Plus qu'un fan, Johnny Mirador est un des sosies vocaux de la star. Franceinfo l'a rencontré chez lui à Armentières (Nord).

Son vrai nom, c’est Eric Dumerre. Mais quand il ouvre la porte de sa petite maison, située dans un ancien quartier de mineurs à Armentières, près de Lille, il se présente comme Johnny Mirador. Le prénom est emprunté à son idole, le nom à une chanson de son idole.

Portrait de Johnny Mirador, sosie vocal de Johnny Hallyday
--'--
--'--

A 14 ans, un déclic : il sera Johnny Mirador

La passion d'Eric est née comme une révélation il y a bientôt 40 ans. "En 1979, j’ai 14 ans, concert de Johnny au Palais des Sports de Lille, mon frère m’a emmené. A l'époque, je n’étais pas fan, je ne voulais pas y aller", se souvient-t-il. 

Je n’avais jamais vu Johnny sur scène. Quand j’ai vu la bête, son charisme, sa puissance, ce qui dégage sur scène, j’ai accroché direct. C’est une grande histoireJohnny Miradorfranceinfo

Depuis ce concert, Johnny est entré dans la vie d’Eric et Eric dans la peau de Johnny. "Il est vraiment imprégné en moi. J'ai les bagues, les tatouages, la réplique de son aigle", confie-t-il.

L'annonce, mercredi 6 décembre, de la mort du chanteur a été évidemment très douloureuse. "A 3 heures, je ne dormais plus, je tournais, j'avais une insomnie, je suis descendu. Il était 4h30, et c'est en regardant la télé que j'ai dit 'ouh là, là c'est vraiment...' Là j'étais dévasté." Pour lui, c'est, dit-il, "pire qu'un temblement de terre".

J'ai eu l'impression d'avoir perdu mon grand frère, j'ai perdu mon grand frère. Il y a deux monuments en France pour moi, c'était la tour Eiffel et Johnny Hallyday. Il ne nous reste plus qu'un monument, j'aurais préféré qu'on perde la tour Eiffel.Johnny Miradorfranceinfo

La panoplie complète du sosie

A l’étage de sa maison, Johnny Mirador fait visiter sa “petite collection", dit-il. L’idole des jeunes est partout, jusque dans la cabine d’enregistrement où il pose sa voix sur la musique des grands tubes. "C'est là où je travaille quand je suis à la maison, c'est une cabine-chant insonorisée. J'ai le casque, j'ai l'ordinateur avec tous les play-backs. Je peux y aller à tue-tête, personne ne m'entend et pourtant j'ai une grande gueule !"

Johnny Mirador montre aussi "tous les albums, les CD, les DVD, les vestes, avec les chemises en satin" qu'il porte sur scène, mais aussi des photos dédicacées qu'on lui a offert.

Cela fait 15 ans que Johnny Mirador arpente les scènes du Nord, de Belgique et de Suisse. Et depuis cinq ans, être le sosie de Johnny Hallyday est même devenu son métier. Il donne une centaine de spectacles chaque année. Mais avec la mort de son idole, il ne sait pas s’il va pouvoir remonter sur scène tout de suite. "Il faut me laisser faire mon deuil tout de suite", dit-il.

Quand on lui demande de fredonner un morceau du rocker, il refuse. Trop de peine, trop de douleur, dit-il. Il accepte de jouer un petit peu de guitare, c’est tout. Et puis finalement, il entonne les paroles de Tennessee. On ferme les yeux. Et ainsi réapparaît Johnny.

Vous êtes à nouveau en ligne