Héritage de Johnny Hallyday : le tribunal estime que le chanteur était résident français

FRANCE 2

Le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) estime que Johnny Hallyday était un résident français. C'est ce qu'il affirme dans sa décision, rendue mardi 28 mai. L'épouse du chanteur va faire appel.

Les juges ont donné raison aux enfants de Johnny Hallyday. Mardi 28 mai, le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) a tranché : le chanteur était français. La justice française va devoir statuer sur l'héritage qui oppose depuis dix-huit mois Laura Smet et David Hallyday à Læticia Hallyday. "C'est une décision extrêmement importante parce qu'elle marque l'attachement de Johnny Hallyday à la France et donc, par contrepoint, l'incompétence du juge américain pour traiter de ce dossier", a indiqué Me Emmanuel Ravanas, avocat de la fille du chanteur.

Une procédure longue

Pour le tribunal, "la résidence habituelle de Jean-Philippe Smet (...) est en France". Certes, Johnny adorait les États-Unis, mais pour les juges, "il est démontré que les tournées du chanteur (...) se sont déroulées en quasi-totalité en France". L'avocat de Læticia Hallydaya d'ores et déjà annoncé qu'il faisait appel de cette décision. Sans accord entre eux, la procédure pourrait durer encore plusieurs années. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne