Jean-Jacques Goldman s'explique sur la dernière chanson des Enfoirés

Jean-Jacques Goldman dans le dernier clip des Enfoirés, \"Toute la vie\", diffusé sur YouTube le 23 février 2015.
Jean-Jacques Goldman dans le dernier clip des Enfoirés, "Toute la vie", diffusé sur YouTube le 23 février 2015. (LES ENFOIRES / YOUTUBE)

"Toute la vie", le dernier titre de la troupe des Restos du cœur, est taxé d'"hymne anti-jeunes" par certains depuis la sortie du clip. Le chanteur, auteur du titre, s'en défend dans un communiqué.

Depuis jeudi, le compte Twitter des Enfoirés déplore une mauvaise "interprétation" du titre, accusé d'être "réactionnaire" par certains. Face à la polémique, Jean-Jacques Goldman, auteur de la dernière chanson de la troupe, Toute la vie, s'explique, vendredi 27 février, dans un communiqué diffusé par les Restos du coeur.

Le clip critiqué montre un groupe de jeunes faisant face aux Enfoirés, et qui leur lance notamment : "Vous aviez tout : liberté, plein-emploi. Nous, c'est chômage, violence et sida." Les chanteurs des Restos du cœur leur répondent en chœur : "Tout ce qu'on a, il a fallu le gagner, à vous de jouer, mais faudrait vous bouger." A en croire Jean-Jacques Goldman, il ne faut pas voir dans ces paroles un "hymne anti-jeunes" comme certains l'évoquent.

Une chanson qui fait "confiance à l'avenir"

"C'est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l'état du monde qu'elles leur laissent, écrit l'artiste. Les Enfoirés jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent : en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu'ils feront mieux."

"Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses, poursuit l'artiste, habituellement très discret dans les médias. Le fait que la chanson se termine en faisant confiance à l'avenir aussi." Jean-Jacques Goldman ne dévie pas de la ligne adoptée par les Enfoirés depuis jeudi : Toute la vie se veut "un message d'espoir pour la jeunesse", écrivait déjà le compte Twitter de la troupe de célébrités.

Vous êtes à nouveau en ligne