VIDEO. Tigran Hamasyan dévoile le clip de "Levitation 21", un extrait de son nouvel album attendu pour fin août

Tigran Hamasyan au festival Jazz in Marciac le 10 août 2014.
Tigran Hamasyan au festival Jazz in Marciac le 10 août 2014. (SEBASTIEN LAPEYRERE / LA DEPECHE DU MIDI / MAXPPP)

Plus de trois ans après le splendide "An Ancient Observer", Tigran Hamasyan s'apprête à sortir un nouvel album, "The Call Within". Il en a dévoilé un premier extrait jeudi soir sur YouTube.

Bientôt un nouvel album de Tigran Hamasyan. Trois ans après son merveilleux projet solo An Ancient Observer, qui avait été suivi du mini-album For Gyumri (2018), le sidérant pianiste et compositeur arménien va lancer le 28 août 2020 The Call Within sur le label Nonesuch Records. Ce nouveau disque a été enregistré en trio avec le bassiste new-yorkais Evan Marien et le batteur suisse Arthur Hnatek, plus quelques invités.

En avant-première, Tigran Hamasyan a dévoilé jeudi 28 mai le clip d'un premier extrait de l'album, Levitation 21. Un morceau haletant, électrisant, où, comme il aime à le faire, Tigran Hamasyan utilise sa voix comme un instrument tantôt percussif, tantôt mélodique au cœur de polyryhtmies vertigineuses.

Tigran Hamasyan (piano, voix) : "Levitation 21" (Hamasyan), avec Evan Marien (basse), Arthur Hnatek (batterie)

Un voyage dans son monde intérieur

Le nouvel album de Tigran Hamasyan, 32 ans, comportera dix compositions originales. Le pianiste y explore son monde intérieur, "aussi réaliste à ses yeux que le monde physique", selon la présentation que l'on peut lire sur le site de Nonesuch Records et sur le site de Hamasyan.

Parmi les invités du disque, on retrouvera la chanteuse Areni Agbabian, complice de longue date du pianiste, ainsi que le violoncelliste Artyom Manukyan (qui a lui aussi déjà travaillé avec Hamasyan), ou encore le guitariste américain de metal Tosin Abasi, du groupe Animals As Leaders.

Une session live somptueuse pendant le confinement

Le dernier concert en France de Tigran Hamasyan remonte à son passage à la Seine Musicale, aux portes de Paris, le 23 novembre 2019. Le pianiste arménien s'est produit en trio avec la participation de l'Orchestre philharmonique du Luxembourg. Depuis, il a régalé ses admirateurs pendant la période de confinement lors d'une session solo magnifique, captée à Los Angeles et retransmise le 6 avril par le gouvernement arménien pour ses concitoyens confinés. Tigran Hamasyan s'y exprimait dans sa langue maternelle.

Vous êtes à nouveau en ligne