La science aurait enfin identifié les causes de la mort du Caravage

Portrait du Caravage par Ottavio Maria Leoni (détail)
Portrait du Caravage par Ottavio Maria Leoni (détail) (Luisa Ricciarini/Leemage)

Un peu plus de 400 ans après la disparition à 38 ans du peintre italien connu sous le nom du "Caravage", la science vient de résoudre l'énigme de sa mort. Après avoir pu analyser ses restes présumés, et notamment ses dents, les chercheurs ont établi qu'il avait succombé à un staphylocoque doré, une affection aujourd'hui essentiellement nosocomiale.

Le Caravage, peintre italien né en 1571 et mort en 1610, a révolutionné la peinture de son temps. Dix de ses toiles sont d'ailleurs exposées depuis le 21 septembre au musée Jacquemart-André à Paris. Son sens du réalisme choquait, d'autant qu'il utilisait un clair-obscur allant jusqu'à ce qui a pu être défini comme le "ténèbrisme".

Reportage : France 3 Marseille M. Frey / R. Gasc / A. Despretz
De son nom complet Michelangelo Merisi da Caravaggio, l'artiste est mort à l'âge de 38 ans. Ses ossements présumés reposent depuis 2014 dans un monument érigé dans le village où il mourut, Porto Ercole. Des restes ont été analysés par des scientifiques marseillais, et en particulier une de ses dents. Résultat des analyses : si ces restes sont réellement ceux du Caravage, l'artiste a succombé à un staphylocoque doré.
Le Caravage, la Conversion de Saint-Paul
Le Caravage, la Conversion de Saint-Paul (Luisa Ricciarini/Leemage)

 

Vous êtes à nouveau en ligne