Ibrahim Maalouf : la trompette de père en fils

Ibrahim Maalouf au Nice Jazz Festival en juillet 2008
Ibrahim Maalouf au Nice Jazz Festival en juillet 2008 (VALERY HACHE / AFP)

Ibrahim Maalouf continue d'explorer le monde de la musique. Ce talentueux trompettiste franco-libanais n'hésite pas à mélanger les époques et les styles. Mais c'est sans aucun doute dans sa double culture qu'il puise sa véritable inspiration. Il est en tournée en France et en Belgique jusqu'à la fin de l'année.

La musique, Ibrahim Maalouf est tombé dedans quand il était petit. Fils du trompettiste Nassim Maalouf et de la pianiste Nada Maalouf, il a dû choisir très jeune entre la trompette et le piano. Finalement, même s'il maîtrise les deux instruments, c'est avec la trompette qu'il exprime le mieux son talent. Son père, lui, enseigne la musique classique, les rythmes arabes et surtout l'art de l'improvisation. Par ailleurs, Ibrahim Maalouf est également le neveu de l'écrivain Amin Maalouf.

Sa rencontre avec le grand trompettiste Maurice André (1933-2012) l'a définitivement convaincu de faire de la musique son métier. Depuis, Ibrahim Maalouf a collaboré avec de nombreux artistes aux répertoires très différents, de Juliette Gréco à Sting en passant par Salif Keita ou Vanessa Paradis.


Reportage A. Dorgane, C. Hilary, S. Marguerite, V. Mochi


Son nouvel album, "Wind", sort mardi 6 novembre.

Vous êtes à nouveau en ligne