Hellfest 2019 : à part Kiss, Slayer et Def Leppard, quoi de neuf pour cette nouvelle édition ?

Des festivalières déguisées participent au Hellfest en 2018.
Des festivalières déguisées participent au Hellfest en 2018. (LOIC VENANCE / AFP)

Soirée 100% Trash ou 100% Frenchies, musée Slipknot et découvertes à foison, tour d'horizon de ce qui vous attend cette année au Hellfest prévu du 21 au 23 juin. 

Plus que quelques jours avant de pouvoir plonger dans l’enfer du Hellfest. Le rendez-vous incontournable des amateurs de métal se tient les 21, 22 et 23 juin 2019, à Clisson (Loire-Atlantique). Les groupes Kiss, Lynyrd Skynyrd, Def Leppard ou encore l'ancien guitariste de Guns 'N' Roses Slash monteront sur scène. Pour ceux qui voudraient assister à cette édition 2019, réjouissez-vous car une nouvelle vente de billets est organisée ! À moins de trois semaines du coup d’envoi, le Hellfest va remettre des pass 3 jours en vente, samedi 8 juin.

Outre les têtes d'affiche, le festival permet de découvrir de nouveaux talents et d'explorer certains styles musicaux plus confidentiels.Tour d'horizon de cette nouvelle édition, alors que les organisateurs promettent des nouveautés sur le site et sur scène.

Les mastodontes répondent présent

Cette année 2019 s'annonce encore comme un très bon cru pour les festivaliers du Hellfest : Kiss, Lynyrd Skynyrd, Def Leppard, les Dropkick Murphys, Dream Theater, les ZZ Top, Slash, Manowar, ou encore Lamb of God. Bref, que des légendes du monde du rock et de la culture métal. Notamment lors de la soirée du samedi 22, qui prend des allures de programmation hommage. Pourtant, Alex Rebecq, en charge de la commication du festival se défend de vouloir proposer une soirée "old school" : "Les groupes se partagent de gros festivals et notre journée du samedi est dédiée à des noms connus du grand public. C'est la plus grosse journée en terme de festivaliers, de mécénat, etc. Même eux préfèrent jouer le samedi, car ils savent que c'est le jour clé du festival."

Parmi les gros noms annoncés, le Hellfest est fier de proposer Slayer, en exclusivité, à son public. Le groupe a signalé que leur dernier gros show français se ferait à Clisson. Une annonce faite par vidéo à la fin de l'édition précédente et qui a réjoui les métalleux présents sur place. La tournée d'adieu connaît déjà de très bons retours, avec un show qui s'annonce spectaculaire, avec des flammes qui crachent de partout. Ce rendez-vous, programmé le dimanche, fait déjà partie des grosses attentes de la part du public.

Citons aussi le groupe Manowar, prévu le vendredi soir, le 21 juin, et qui prépare un spectacle spécial pour le Hellfest. Une autre grande nouveauté de cette édition 2019, c'est la création d'une soirée spéciale la veille du festival. Appelé le Knot Fest, la scène de Clisson accueillera quelques festivaliers qui pourront voir Slipknot (de retour sur scène depuis quelques jours), Rob Zombie ou encore Papa Roach... Rien que ça !

Une scène 100% française

C'est l'une des spécificités de cette édition 2019. Le vendredi, le Hellfest ouvre sa Main Stage 2 aux groupes français, avec soirée intitulée "100% frenchies". Ainsi, Mass Hysteria, Gojira, Dagoba, Ultra Vomit ou encore No One is Innocent défileront les uns après les autres. L'occasion pour Alex Rebecq de leur proposer une place spéciale dans la programmation : "On n'a pas à rougir du succès de la scène métal française. D'ailleurs, Ultra Vomit est déjà venu il y a deux ans, mais cette année ils passent à 20h, donc sur un plateau qui les met vraiment en avant. On avait à coeur de montrer que l'on considère nos groupes français."

Regardez l'interview croisée des batteurs de Gojira et Ultra Vomit avant cette soirée frenchies :

Pour l'occasion Mass Hysteria et Dagoba ont prévu de faire un show un peu plus puissant. Là aussi, le public est attendu en nombre devant la scène.

Un mélange de styles qui dépote

Parmi les autres artistes reconnus, il y a Sum 41. Présent sur la War Zone (la scène punk du festival), le groupe canadien né dans les années 90 sera suivi par beaucoup de fans qui auront évolué avec le groupe. S'ils ne sont pas tête d'affiche du festival, leur passage représente un grand rendez-vous dans la War Zone.

Difficile aussi de ne pas citer Eagles of Death Metal (le samedi, Main Stage 2), tristement connu du grand public depuis un certain 13 novembre 2015 : "Suite aux attentats, le groupe a bénéficié d'une publicité malsaine", explique Alex Rebecq. "Mais leur venue va aussi permettre de replacer leur musique au coeur du débat, se rappeler ce qui s'est passé, et tout le monde pourra communier ensemble."

Les festivaliers adeptes de musiques électroniques pourront aussi se diriger vers The Sisters of Mercy (électro/batcave), Shaârghot (cyberpunk/électro industrielle), ou encore Combichrist (métal industriel avec des sonorités estampillées années 80). Des rendez-vous qui amènent, chaque année, un public de niche qui adore varier les plaisirs. Pareil du côté de la War Zone, où plusieurs groupes vont proposer du rockabilly un peu costaud (en majorité programmés le samedi).

Des groupes qu'il faut découvrir

Parmi les découvertes de cette édition 2019, l'équipe du Hellfest parie sur Brutus (dimanche sur la War Zone), un groupe post-punk qui envoie. Comptez aussi sur The CreepShow (samedi, War Zone) qui propose un mélange de punk brutal, de country, et de rock n’roll. Aorlhac (vendredi, scène Temple) propose un black métal ravageur qui va consumer toute votre énergie. Dans le même style, le groupe Hyrgal (dimanche scène Temple) est aussi à découvrir.

"Ce sont des groupes qui ouvrent les journées, mais ça leur permet d'être mis en avant durant ce festival", justifie Alex Rebecq. Dans les groupes un peu plus confirmés, il y a aussi les Allemands de Eisbrecher. C'est leur première fois au Hellfest, mais ils sont déjà programmés sur le Main Stage, avec un style proche de Rammstein qui ravira les festivaliers.

Déco, écrans : les nouveautés sur place

L'arrivée du Knot Fest à Clisson permet aussi quelques nouvelles expériences pour les festivaliers. Ainsi, un musée Slipknot sera ouvert pour l'occasion, afin de mieux connaître l'histoire du groupe connu pour ses masques terrifiants et admirer quelques unes de ses "reliques" monstrueuses.

Le pôle restauration a été complètement repensé avec de nouvelles décorations, plus de zones d'ombre et de pelouses synthétiques, pour que les festivaliers qui cherchent le calme puissent profiter du lieu. La zone du bois a été réaménagée avec, là aussi, une attention toute particulière portée aux éléments décoratifs.

Des festivaliers entrent dans le Hellfest, le festival métal organisé à Clisson (Loire-Atlantique).
Des festivaliers entrent dans le Hellfest, le festival métal organisé à Clisson (Loire-Atlantique). (LOIC VENANCE / AFP)

Sur scène, les festivaliers pourront suivre les concerts sur deux nouveaux
écrans géants, situés sur les main stage. Ces gigantesques écrans constitueront l'intégralité de la structure de ces scènes. Ainsi, un spectateur attendant un artiste sur le Main Stage 1 pourra suivre l'autre concert ayant lieu sur le Main Stage 2 au plus près.

De nouvelles tentes, avec des DJs qui proposeront des set live, seront montées au niveau du Metal Corner. Enfin, et c'est peut-être la nouvelle la plus importante pour certains festivaliers, le Hellfest annonce une nouvelle réglementation concernant le mobilier de camping sur le site. En effet, de nombreuses personnes venaient avec des chaises pliables ou des tabourets, s'asseyaient face à la scène entre les concerts, et perturbaient la circulation au sein du site. 

À quelques jours du festival, la vente samedi 8 juin des pass 3 jours est une grande nouvelle. Il ne s’agit pas de billets supplémentaires mais de places dont les propriétaires ont fait valoir leur option annulation, ne pouvant plus se rendre à l’événement. Il serait dommage de manquer une si bonne occasion...

Hellfest Open Air, du 21 au 23 juin, à Clisson (Loire-Atlantique).

Vous êtes à nouveau en ligne