Les sujets du jour
Affaire BalkanySNCFOffensive turque en SyrieCatalogneBrexitLaïcité

Nantes : "J'en veux à la police", lance le père de Steve, le jeune homme disparu depuis la Fête de la musique

Un message sur un quai de la Loire, au niveau du quai Wilson, à Nantes (Loire-Atlantique), le 28 juin 2019. (MAXPPP)

Oscar Caniço a accordé une interview à "Ouest-France", vendredi. "Tout ça, c'était évitable", estime-t-il.

"Le soir, surtout le soir, ça me hante. C'est inimaginable." Oscar Caniço est le père de Steve, le jeune homme qui est porté disparu depuis la nuit du 21 au 22 juin, lors d'une charge des forces de l'ordre, le soir de la Fête de la musique, à Nantes (Loire-Atlantique). Il se livre pour la première fois dans une interview au quotidien régional Ouest-France (article abonnés). "J'en veux à la police. Tout ça, c'était évitable", déclare-t-il. "Quand on regarde les vidéos où l'on voit les policiers qui tapent, qui tapent, c'est terrible !"

Oscar Caniço, maçon, fait preuve de compréhension à l'égard des forces de l'ordre, tout en s'interrogeant : "Je peux comprendre qu'avec toutes les manifestations de 'gilets jaunes', les policiers étaient à bout de nerfs. Mais comment excuser ça ?"

Les recherches sont toujours en cours

Le père de Steve annonce avoir porté plainte "contre la police", sans davantage de précisions. Désormais, il attend le pire : "Notre seul espoir, c'est désormais de retrouver le corps. Pour faire notre deuil, concède-t-il. Les recherches sont toujours en cours. La police nous tient régulièrement au courant." Oscar Caniço n'est pas totalement désabusé, il croit en la justice : "Un procès finira bien par arriver. Ce n'est pas possible autrement."