Musique : un soir de fête

FRANCE 3

La 38e Fête de la musique était bien la nuit la plus courte et la plus bruyante de l'année. De nombreux Français étaient dans la rue, vendredi 21 juin. Petit tour d'horizon.

En Normandie, un peu partout, tous les styles de musique étaient représentés. Mais à Caen (Calvados), la particularité résidait dans cette Fête de la musique dédiée aux exilés. "On a décidé de profiter de la Fête de la musique pour faire une musique qui serait dédiée aux exilés et faite par les exilés, c'est une solidarité avec les migrants", explique Luc, organisateur de l'évènement.

Jusque dans la nuit à l'Élysée

À Arras (Pas-de-Calais) l'ambiance est au blues ou, un peu plus loin, écossaise. "Moi je viens de Lille, on m'a dit de venir à Arras parce qu'il y a avait plein de groupes trop stylés qui jouaient", s'enthousiasme une passante. À Montpellier (Hérault), l'atmosphère est guadeloupéenne, alors qu'à Limoges (Haute-Vienne), un troubadour est accompagné d'un accordéon, pas très loin d'un fan d'Elvis. Au palais de l'Élysée (Paris), devant un public d'invités ou de VIP, la fête s'est là aussi poursuivie jusque dans la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne