Saga : Abba, des tubes indémodables

France 2

En 1974, Abba - un acronyme mondialement connu dont les mélodies ont fait le tour du monde - était découvert lors de l'Eurovision.

Avec 400 millions d'albums écoulés, Abba est l'un des groupes les plus vendeurs de tous les temps. Abba, c'est d'abord l'histoire de deux histoires d'amour : celle de Benny et d'Anni-Frid, dite Frida, celle de Björn et d'Agnetha, deux couples à la ville et sur scène. Un quatuor devenu mythique. Abba, c'est les quatre lettres initiales de leurs prénoms, quatre caractères décryptés par Jean-Marie Potiez, journaliste et chroniqueur musical fan de la première heure : "Agnetha est timide, Frida c'est le feu, Bjorn c'est l'intello et Benny c'est le rêveur l'artiste."

Découverts à l'Eurovision

Le monde les découvre le 6 avril 1974 au concours de l'Eurovision. Le phénomène Abba naît en direct devant des dizaines de millions de téléspectateurs. Europe, Japon, Australie, l'album triomphe. Seuls les États-Unis résistent. Les tubes s'enchaînent dans les années 70. Le groupe est une machine à tubes, composé de quatre artistes visionnaires inventeurs d'une musique pop universelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne