La Russie refuse de participer à l'Eurovision après que sa candidate a été interdite d'entrée en Ukraine

La chanteuse Ioulia Samaoïlova, candidate de la Russie à l\'Eurovision, arrive à l\'aéroport Sheremetyevo de Moscou, le 16 mars 2017.
La chanteuse Ioulia Samaoïlova, candidate de la Russie à l'Eurovision, arrive à l'aéroport Sheremetyevo de Moscou, le 16 mars 2017. (ALEXEY FILIPPOV / SPUTNIK / AFP)

La chaîne de télévision russe Perviy Kanal a annoncé qu'elle ne diffuserait pas le concours.

La Russie ne participera pas à l'édition 2017 de l'Eurovision. La chaîne de télévision russe Perviy Kanal a annoncé, jeudi 13 avril, qu'elle ne diffuserait pas le concours après que les services secrets ukrainiens ont interdit à la chanteuse russe Ioulia Samoïlova de se rendre dans le pays pour une durée de trois ans. Le motif de cette interdiction d'entrée sur le territoire ? La candidate avait donné un concert en Crimée en juin 2015, après l'annexion de cette péninsule par la Russie.

L'Eurovision avait proposé au diffuseur russe de faire participer Ioulia Samoïlova via satellite, mais la chaîne a refusé. "Perviy Kanal considère que le refus des autorités ukrainiennes est sans fondement, a déclaré une présentatrice de cette chaîne publique lors du journal télévisé, jeudi 13 avril. C'est une tentative de l'Ukraine de politiser la compétition. Dans la situation actuelle, Perviy Kanal ne considère pas possible de diffuser l'Eurovision 2017."

L'Ukraine organisera en mai l'édition 2017 de l'Eurovision, après la victoire de sa candidate l'an passé. Dans une lettre au Premier ministre ukrainien Volodymyr Groïsman, la secrétaire générale de l'Union européenne de radiotélévision a menacé fin mars d'exclure le pays de futures compétitions s'il persistait dans son refus de laisser entrer la candidate russe.

Vous êtes à nouveau en ligne