Eurovision : la déception en coulisses pour Madame Monsieur et la délégation française

Le duo français Madame Monsieur lors de la finale de l\'Eurovision, à Lisbonne (Portugal), le 12 mai 2018.
Le duo français Madame Monsieur lors de la finale de l'Eurovision, à Lisbonne (Portugal), le 12 mai 2018. (FRANCISCO LEONG / AFP)

Pas de miracle pour la France à l'Eurovision. Le duo Madame Monsieur a fini 13e, samedi 12 mai, avec sa chanson Mercy. La délégation française avait de l'espoir, mais cela n'a pas suffi.

Après une soirée de l'Eurovision riche en émotions pour le duo tricolore, c'est le retour à l'hôtel, où les attendent de nombreux fans. Les sourires sont un peu forcés, pour une 13e place. Quelques applaudissements, et de longues accolades suffisent pour apporter un peu de réconfort au duo, et sécher les larmes d’Émilie Satt, la chanteuse : "Il y a la déception, parce que bon, on y a cru aux bookmakers un peu ! Mais quand on prend du recul, l’idée de gagner un concours européen avec une chanson qui parle de ce sujet-là en français, c’était peut-être un peu utopique."

Quelques larmes mais pas de regrets

Certains fans agitent les drapeaux français, utilisés durant le spectacle. Un peu de tristesse, mais pas de regrets pour le duo qui proposait un titre engagé aux paroles 100% en Français. "On a misé sur la sobriété", réagit Jean-Karl Lucas, le guitariste. "On a misé sur une chanson avec une histoire qui raconte quelque chose, avec un message d’espoir qu’on avait envie de chanter devant toute l’Europe. On n'a rien à regretter parce qu’on a fait vraiment ce qu’on a eu envie de faire !"

Je pense que les gens aiment Mercy donc on va continuer à la chanter avec grand plaisirJean-Karl Lucas, alias Monsieurfranceinfo

Stéphane Bern inconsolable

Finalement, l’un des plus déçus était Stéphane Bern, qui commentait la finale de l’Eurovision : "Je croyais vraiment en cette chanson. Je ne sais pas, peut-être qu’il y a l’ambiance du soir, les événements à Paris… Je suis un peu groggy, je trouve que c’est vraiment injuste vis-à-vis de Madame Monsieur, je trouve que leur chanson est magnifique, et qu’ils ont fait une prestation sans faute."

L’année prochaine, l’Eurovision aura donc lieu en Israël grâce à la victoire de Netta Barzilai qui proposait elle aussi un titre engagé contre toutes les formes de harcèlement.

Eurovision : le reportage de Sébastien Baer
--'--
--'--