Finale de l'Eurovision 2022 : la victoire ukrainienne, la déception britannique et la désillusion française... Revivez le concours dans notre direct

Alvan et Ahez, représentants français à l\'Eurovision, le 5 mai 2022 à Stockholm (Suède) lors des répétitions de la demi-finale.
Alvan et Ahez, représentants français à l'Eurovision, le 5 mai 2022 à Stockholm (Suède) lors des répétitions de la demi-finale. (JESSICA GOW / TT NEWS AGENCY / AFP)

On ne sait pas encore si la France et l'Ukraine vont crouler sous les "twelve points", samedi à Turin, mais à franceinfo.fr, on espère bien récolter le vote du public grâce à vous.

Leur chanson, entièrement en breton, s'intitule Fulenn, "étincelle" en français, et tout ce qu'on souhaite aux représentants tricolores pour la finale de l'Eurovision 2022, c'est d'embraser la salle de Turin (Italie), samedi 14 mai. Mais la tâche ne sera pas aisée. Si Alvan et Ahez figurent parmi les outsiders de la 66e édition du concours de chant, les Ukrainiens du Kalush Orchestra et, dans une moindre mesure, le duo italien composé de Mahmood et Blanco font figure de favoris. La compétition est à suivre, en direct et jusqu'au bout de la nuit, sur franceinfo.fr.

Quelque 200 millions de téléspectateurs acquis à l'Ukraine. Donnés largement favoris, les musiciens ukrainiens du Kalush Orchestra, qui mélangent rap et airs folkloriques, ne devraient pas terminer en dessous du podium. Le vote du public leur paraît acquis, d'autant plus que l'Ukraine a toujours accordé une grande importance au concours. Reste à séduire le jury avec une mélodie originale et des paroles frappantes, comme "Je retrouverai toujours mon chemin vers la maison, même si toutes les routes sont détruites", pour conquérir le troisième succès ukrainien après 2004 et 2016. La Russie, elle, a été exclue du concours, au lendemain de son offensive en Ukraine, fin février.

Parmi les outsiders, l'Italie rêve du doublé. Le duo italien Mahmood et Blanco espère donner des brividi au public et aux jurés (des "frissons" en VF). Mahmood avait terminé second en 2019, et l'Italie, qui envoie le vainqueur du prestigieux festival de San Remo à l'Eurovision, figure toujours aux places d'honneur depuis une décennie. Mais le Britannique Sam Ryder et la Suédoise Cornelia Jakobs pourraient tirer leur épingle du jeu.

En "Alvan" les Bretons. La France, toujours en quête d'une sixième victoire depuis le titre de Marie Myriam en 1977 (L'Oiseau et l'Enfant), a envoyé le groupe Alvan et Ahez, qui fusionne électro et chant breton avec un titre féministe – Fulenn – inspiré d'une légende bretonne. Ils auront la lourde tâche de prendre la suite de Barbara Pravi. La Française, gagnante d'une Victoire de la musique pour la révélation de l'année, était arrivée deuxième lors de la finale de l'Eurovision Rotterdam en 2021, avec son titre Voilà.

Vous êtes à nouveau en ligne