Atteint d'une pneumonie, Elton John interrompt son concert en Nouvelle-Zélande

Elton John joue durant la 92e édition des Academy Awards au Dolby Theatre, à Hollywood. 
Elton John joue durant la 92e édition des Academy Awards au Dolby Theatre, à Hollywood.  (KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Elton John s'est excusé au bord des larmes auprès de ses fans en expliquant qu'il souffrait d'une pneumonie.

La superstar britannique de 72 ans peinait à chanter dimanche soir, 16 février, assis devant son piano lors de ce concert au stade Mount Smart d'Auckland. Après avoir été examiné par un médecin à l'aide d'un stéthoscope, il a chanté encore deux chansons avant de s'arrêter en plein milieu du concert : "Je ne peux pas chanter, je viens de perdre ma voix", a-t-il dit au public d'une voix rauque. "Il faut que j'y aille, je suis vraiment désolé", a-t-il lâché, ému.

Des séquences vidéo montrent Elton John vêtu d'un costume bleu poudre et portant ses lunettes surdimensionnées, debout au piano et haussant les épaules devant la foule, dans un geste d'impuissance. Il a ensuite quitté la scène la tête baissée, aidé par les membres de son équipe, alors que la foule l'acclamait. "On m'a diagnostiqué une pneumonie atypique plus tôt dans la journée, mais j'étais déterminé à vous donner le meilleur spectacle possible", a-t-il ensuite écrit sur son compte Twitter. Cette pneumonie provoquerait de légères infections du système respiratoire.

En tournée mondiale

La Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, a déclaré qu'elle avait rencontré le chanteur avant son concert dimanche et qu'"on pouvait voir qu'il ne se sentait pas bien". "Etant donné qu'il a ce qu'on appelle une pneumonie atypique, le fait qu'il ait passé environ deux heures sur scène pour produire une telle performance était incroyable et très généreux", a déclaré la Première ministre aux journalistes, louant l'engagement du chanteur vis-à-vis de son public.

Elton John se produit en Nouvelle-Zélande dans le cadre de sa tournée mondiale Farewell Yellow Brick Road, qui a débuté en 2018 et doit se terminer à la fin de cette année à Londres. Avec des centaines de concerts à travers le monde, cette tournée est considérée comme la dernière chance de voir le chanteur avant qu'il ne prenne sa retraite.

Deux autres concerts sont prévus à Auckland mardi 18 et jeudi 20 février avant que l'artiste se rende en Australie pour sept autres dates. Le promoteur des étapes australienne et néo-zélandaise de la tournée, Chugg Entertainment, a déclaré que la star se reposait et que les événements allaient se poursuivre comme prévu. "Les médecins sont confiants sur son rétablissement", a déclaré une porte-parole.

Vous êtes à nouveau en ligne