Des inédits de Bob Marley découverts quarante ans après

Bob Marley, en 1980.
Bob Marley, en 1980. (MARCELLO MENCARINI / AFP)

Ils ont été trouvés dans le sous-sol d'un hôtel londonien. Il s'agit d'enregistrements de concerts européens.

Les fans de Bob Marley vont être ravis. Des inédits de l'artiste ont été découverts quarante ans après dans le sous-sol d'un hôtel londonien, a rapporté le Guardian (en anglais), dimanche 5 février. L'hôtel en question, le Kensal Rise, se trouve au nord-ouest de Londres. Bob Marley et les Wailers y ont séjourné lors d'un séjour au Royaume-Uni.

Bandes nettoyées "centimètre par centimètre"

Dans le détail, treize bandes ont été découvertes. Parmi elles, dix ont pu être restaurées. Il s'agit d'enregistrements de concerts que l'artiste a donnés à Londres et à Paris entre 1974 et 1978. Evidemment, on trouve des titres emblématiques, comme No Woman No Cry, Jammin ou encore I Shot the Sheriff.

Le Guardian précise que la restauration des bandes a coûté 25 000 livres (soit 29 000 euros). Les bandes ont été données par un ami à Joe Gatt, un homme d’affaires britannique. Il les a transmises au jazzman Louis Hoover, qui les a alors confiées à Martin Nichols, un ingénieur du son. Et d'expliquer : "Elles étaient dans un état si déplorable qu’elles auraient dû être mises à la poubelle, mais j’ai passé des heures à les nettoyer en enlevant les saletés centimètre par centimètre. […] Je suis agréablement surpris du résultat, elles sont maintenant au format digital avec une très bonne qualité de son."

Vous êtes à nouveau en ligne