Mort de David Bowie : "Un artiste visionnaire qui a osé se mettre en danger"

France 3

Didier Varrod, directeur artistique et musical de France Inter, réagit à la mort de David Bowie sur le plateau du Grand Soir 3 ce lundi 11 janvier.

Didier Varrod, comme beaucoup, a été surpris d'apprendre la mort de David Bowie . "Blackstar est incroyable parce qu'il est l'album d'un homme qui osait encore dire des choses. On n'avait pas la sensation que cet album était testamentaire. On se disait que Bowie se réinventait encore une fois et on attendait déjà son prochain personnage", confie le directeur artistique et musical de France Inter.

David Bowie est d'abord un "inventeur. Il a refondé la pop music à la fin des années 60. Après 1968, les utopies s'effondrent. Et David Bowie ouvre un nouveau champ, celui de la fantasmagorie, de l'espace avec cet opéra spatial, Space Oddity, son  premier tube".

"Le territoire de la liberté, de l'élégance, de la transgression"

Quand on voit "les mille visages de David Bowie, on parle aussi d'un artiste qui a redéfini à lui tout seul la pop culture. La pop culture, ce sont des livres, le théâtre, le cinéma, la peinture, le stylisme, la photo… Tous ces thèmes, David Bowie les a recentrés dans ses personnages, dont les visages montrent cette volonté d'être dans le territoire de la liberté, de l'élégance, de l'extravagance, de la transgression."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne